Commission mixte de coopération Mali – Algérie: les experts balisent le terrain

14

Dans le cadre du renforcement de la coopération bilatérale entre le Mali et l’Algérie, Bamako abritera, demain jeudi, la Grande commission mixte de coopération Mali – Algérie, sous la co-présidence des Premier ministres malien Modibo KEITA et algérien Abdelmalek SELLAL. En prélude à la rencontre, une réunion d’experts se tient, depuis hier mardi, au ministère des Affaires étrangères. Objectif : l’examen et l’adoption des projets de textes et conventions entre les deux pays ; et échange sur les perspectives de renforcement de la coopération économique et commerciale entre eux.

C’est en principe demain jeudi que se tiendra dans notre capitale la 12ème session de la Grande commission mixte Mali-Algérie sous la co-présidence des Premier ministres malien Modibo KEITA et algérien Abdelmalek SELLAL.
Cette rencontre sera l’occasion pour les deux pays de procéder à une évaluation de la mise en œuvre des recommandations de la 11ème session, tenue en Algérie, en 2011 et de tracer de nouvelles perspectives de coopération.
Aussi, permettra-t-elle, d’examiner et de signer sept accords et conventions en cours de négociation entre les deux parties.
En prélude à cette rencontre, ce sont d’abord les experts des 2 pays qui ont ouvert le bal, à travers une réunion de 2 jours (hier et aujourd’hui) dont les travaux se tiennent dans la salle de conférence du ministère des Affaires étrangères, de la Coopération internationale et de l’Intégration africaine.
L’ouverture de cette réunion préparatoire était présidée par l’Ambassadeur Bakary COULIBALY, Directeur-Afrique au ministère malien des Affaires étrangères, et Sofiane Mimouni, Directeur général Afrique au ministère algérien des Affaires étrangères.
Très ancienne et couvrant de nombreux domaines comme l’économie, le commerce, la finance, la culture, l’enseignement supérieur, la recherche scientifique, la formation professionnelle, les transports, les affaires religieuses, les télécommunications, l’artisanat et le tourisme, la défense et la sécurité, les sports, la justice, l’administration, l’agriculture et l’élevage, la coopération entre le Mali et l’Algérie se porte bien et se renforce davantage. En témoigne les résultats encourageants enregistrés lesquels dénotent de l’exemplarité de cette relation bilatérale. C’est du moins la conviction de l’Ambassadeur Bakary COULIBALY qui a salué le rôle joué par l’Algérie dans la négociation et le suivi de la mise en œuvre de l’Accord pour la paix et la réconciliation au Mali.
Appréciant à sa juste valeur la dynamique de coopération qu’entretiennent nos deux pays, depuis plusieurs années, dans le domaine du renforcement des capacités des forces armées et de sécurité, le Directeur-Afrique a, à ce titre, magnifié l’apport du voisin algérien par l’octroi d’une centaine de bourses de formation aux FAMAS ainsi que la tenue des concertations assez régulières sur les questions transfrontalières.
S’y ajoute le secteur agricole dans lequel notre pays a bénéficié de programmes de formations notamment dans la lutte contre le criquet pèlerin et le système de gestion des stocks de pesticides.
Sans compter la conduite de plusieurs projets, dans le domaine de la solidarité, de l’action humanitaire et de la reconstruction du Nord dont l’échange d’expérience sur la mise en place du socle de protection sociale, et l’appui de l’Algérie à l’Agence de développement du Nord du Mali pour le programme d’appui à la réinsertion socio -économiques des jeunes du Nord du Mali.
Dès lors, le diplomate malien a exhorté à œuvrer ensemble afin de permettre à ces facteurs de contribuer à imprimer à la belle coopération bilatérale algéro-malienne la dynamique voulue et suivant les orientations des Présidents Ibrahim Boubacar KEITA et Abdel Aziz Bouteflika.
Pour ce faire, l’Ambassadeur COULIBALY préconise le renforcement du dialogue politique entre nos deux pays et la construction d’un partenariat véritable basé sur les relations confiantes, fortes et solidaires, c’est-à-dire mutuellement bénéfiques pour nos deux pays.
Pour sa part, l’algérien Sofiane Mimouni a indiqué que cette réunion préparatoire de la 12ème session de la Grande commission mixte Mali-Algérie vise à donner une impulsion nouvelle à la coopération bilatérale entre nos deux pays. Voilà pourquoi il a exprimé la détermination de son pays à ne ménager aucun effort pour donner un nouveau souffle à cette relation qu’il juge conforme à la vision des deux pays.
Aussi, le Directeur général Afrique au ministère algérien des Affaires étrangères de réaffirmer la disponibilité de son gouvernement de conférer un contenu à cette relation et ce, à hauteur des attentes des plus hautes autorités des deux pays.

Par Mohamed D. DIAWARA

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *