Commune VI du district de Bamako: la liste CNID-RPDM-SADI dévoile ses ambitions

1

Les candidats sur la liste CNID-FYT, RPDM et Sadi en commune VI du district de Bamako ont animé, hier mardi 15 novembre, une conférence de presse, à Niamakoro, pour informer sur les raisons de leur alliance et dévoiler les grandes lignes de leur programme communal. Les conférenciers étaient la tête de liste, Ahamadou A TOURE (CNID) ; Dramane COULIBALY dit Bako (RPDM); Mme SIDIBE Fadima TALL (CNID) et Aminata BAGAYOKO des APM de Me Mohamed Aly BATHILY.

Dans ses propos liminaires, Dramane COULIBALY dit Bako a expliqué qu’au regard des performances des trois partis politiques (CNID-RPDM-SADI) aux dernières élections législatives en commune VI, il a été décidé d’unir les forces pour conquérir la mairie de la commune VI. Selon lui, la liste est essentiellement composée de jeunes qui ont déjà montré des preuves, à travers des actions de bien-être social, dans la commune.
Dramane COULIBALY a notamment fait cas de ses combats pour la cause des jeunes de la commune VI ; des réalisations de Ahamadou A TOURE dans la commune et les nombreuses actions de défense des droits des démunis au sein du parti Sadi et des Associations pour le Mali. M. COULIBALY a soutenu que leur candidature aux communales résulte d’une série de déceptions des élus communaux. Selon lui, depuis 1994, ce sont les mêmes personnes qui dirigent la commune VI sans grand changement pour le bonheur des populations. C’est pourquoi a-t-il rassuré, une fois à la mairie, leur alliance fera la rupture avec l’ancien système afin de prouver qu’il existe d’autres alternatives outre que le détournement des parcelles des nécessiteux pour faire développer la commune.
Quant à Ahamadou A TOURE, il a rassuré que si les populations de la commune VI choisissent leur liste, la flamme de l’espoir sera allumée en CVI, à travers une gouvernance participative.
Les grandes lignes d’un projet de développement
Dans le souci de faire de la commune VI, un hub de développement très attrayant, l’alliance promet de ne pas décevoir et de gérer les biens de la cité dans la transparence la plus totale. Leur projet municipal offre une place de choix à la jeunesse de la commune, à travers une éducation de qualité pour que les jeunes soient des citoyens producteurs. Cela, à travers la création massive d’emplois adaptés aux besoins pour réduire le chômage et combattre le banditisme et le radicalisme.
L’alliance a concocté un programme d’urgence pour l’assainissement de la commune VI dénommé opération ‘’guerre contre l’insalubrité’’. Une opération qui a comme objectif de faire de la commune VI la collectivité la plus propre et la plus attrayante du district de Bamako. Les candidats nourrissent également des ambitions pour l’entretien courant et la rénovation des caniveaux pour éviter les inondations, tout en œuvrant pour faire de la commune VI une cité verdoyante à travers le reboisement et l’embellissement le long des berges du fleuve Niger.
Le sport et la culture ne sont pas en reste de ce programme de l’alliance CNID-RPDM-Sadi-APM. Elle prévoit de développer la politique sportive dans toutes les disciplines pour l’épanouissement de la jeunesse, à travers des journées sportives et culturelles pour mieux détecter les talents et les mettre en valeur.
En ce qui concerne la gestion domaniale, les candidats promettent une gestion transparente des espaces publics de la commune. Pour ce faire, ils prévoient de commanditer un audit, quartier par quartier, avec l’accompagnement des services techniques pour mettre les populations dans leur droit. Aussi, il est question de faire l’état des lieux de tous les espaces verts devant abriter les terrains de sport, les marchés, les écoles, les lieux de culte ou autres infrastructures publiques.
Sur le plan économique, les conférenciers ont soutenu qu’une fois élue, l’alliance compte faire un diagnostic pour déterminer les équipements marchands et dégager les axes stratégiques qui peuvent engendrer des rentrées d’argent pour la commune, à travers diverses taxes.
Aussi, la sécurité, le développement socio-sanitaire, le commerce, l’artisanat, les transports, les nouvelles technologies de l’information et de la communication, la contribution des femmes dans le développement économique et social de la commune, le reprofilage et le rechargement des voies font partie du projet communal de l’alliance CNID-RPDM-Sadi et APM.

PAR MODIBO KONE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *