Search
jeudi 26 novembre 2020
  • :
  • :

Communication électorale: du bon usage des réseaux sociaux

La Bibliothèque nationale du Mali a abrité ce jeudi 5 mars 2020, une session de formation des chargés de communication des partis politiques et des médias sur l’utilisation efficace et efficiente des réseaux sociaux à l’occasion de l’élection des députés à l’assemblée nationale. Organisée par le Centre d’Information et de Communication Gouvernementale (CIGMA), en collaboration avec le ministère de l’Administration territoriale et de la décentralisation, cette session est assurée par les représentants de la Plateforme internationale «Facebook-Afrique, la Nigérienne Balkissa Ide SIDDO et le Guinéen M. Nasser.

L’ouverture des travaux était présidée par le Chef de cabinet du ministre en charge de la communication, Ousmane BAMBA ; en présence du Directeur du CIGMA, Sambi TOURE ; de la représentante du MATD, Mme CAMARA Fatoumata MAIGA, etc.

L’objectif de cette formation est d’amener les responsables de la structure gouvernementale en charge de l’organisation des élections législatives, les responsables de communication des partis politiques et des médias à une utilisation rationnelle des réseaux sociaux pour communiquer avec les populations en cette période électorale cruciale. Il s’agit d’outiller les parties prenantes aux fins d’œuvrer pour un climat politique et social apaisé, afin de sauvegarder la paix sociale.

Aussi, l’occasion était bonne d’attirer l’attention des participants sur le respect de loi de protection des données à caractère personnel et la loi sur la cybercriminalité en cette période électorale.

Pour une meilleure organisation de l’élection, l’implication de tous les acteurs est indispensable parmi lesquels les partis politiques et les médias. Si les premiers communiquent pour convaincre les citoyens à obtenir leurs suffrages, les seconds, eux, informent les citoyens sur le processus et les sensibilisent à s’acquitter de leur devoir civique.

Des différentes communications, il ressort que de nos jours, les réseaux sociaux à côté des médias traditionnels (télévision, radio, journaux) s’imposent comme un canal de communication et d’information les plus utilisés par beaucoup de citoyens.

Aujourd’hui, rares sont les partis politiques crédibles qui n’ont pas au moins un compte sur les réseaux sociaux (Facebook, Twitter, Youtube, etc.).

Malheureusement, force est de reconnaitre que l’utilisation desdits réseaux sociaux laisse à désirer. Surtout en période électorale où des informations non fondées, des fake news sont diffusées sans discernement.

Des résultats sont diffusés çà et là sans s’y référer aux structures habilitées à le faire. Il faut reconnaitre que la mauvaise utilisation des réseaux sociaux, en cette période électorale, peut être préjudiciable à la bonne tenue des élections.

Aussi, le Gouvernement du Mali a décidé, conformément aux résolutions du Dialogue National Inclusif (DNI), d’organiser l’élection des députés à l’Assemblée nationale les 29 mars et 19 avril 2020.

La présente formation à l’utilisation efficace et efficiente des chargés de communication des partis politiques et des médias se justifie à cette fin.

Par Abdoulaye OUATTARA




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *