Search
jeudi 26 avril 2018
  • :
  • :

Communiqué de la 19è session de suivi de l’accord

En application des dispositions du chapitre 19, en ses articles 57 à 62 de l’Accord pour la Paix et la Réconciliation au Mali, issu du processus d’Alger et de son règlement intérieur, le Comité de Suivi de l’Accord (CSA) a tenu sa dix-neuvième session à l’ex-CRES, le 11 Juillet 2017.

Le Comité a adopté l’unique point inscrit à l’ordre du jour, à savoir la présentation par le gouvernement malien d’un chronogramme actualisé, suite aux discussions entre les parties maliennes pendant l’intersession. Ce chronogramme vise à accélérer le retour de l’administration, l’opérationnalisation des patrouilles mixtes à Kidal ainsi que la mise en œuvre effective de certaines dispositions de l’accord. Le Comité a pris note des avancées enregistrées par les parties maliennes dans leurs discussions en cours et les encourage à parachever le dialogue autour des derniers points de divergences.
Le Comité a condamné fermement les violations récurrentes du cessez-le-feu par les mouvements signataires, notamment dans la région de Kidal. Il exhorte l’ensemble des acteurs impliqués dans le processus à œuvrer pour une cessation immédiate et inconditionnelle des hostilités.
Le Comité a été informé de la création par le gouvernement, d’une mission de bons offices conduite par l’Imam Mahmoud Dicko, Président du Haut Conseil Islamique du Mali, dans la région de Kidal, dans le Delta intérieur et dans la boucle du Niger, en vue de rendre effective la présence de l’Etat à Kidal, de contribuer à stabiliser le Centre et surtout de consolider d’avantage le vivre ensemble. A cet égard, le Comité a salué cette initiative, assuré de sa pleine coopération et exhorté les mouvements signataires à en faire de même afin de garantir la réussite de cette mission.
Sur la désignation de l’observateur Indépendant, le Haut Représentant de l’Union Africaine, le Président Pierre Buyoya, a informé le Comité de la conclusion des travaux du groupe de travail institué par le CSA à cet effet. Il a remis une liste restreinte de candidats au Comité. Les parties maliennes signataires de l’Accord, Plateforme et CMA, ont fortement insisté afin que leur soit accordé le temps nécessaire pour étudier la liste restreinte de candidatures et, si elles jugent nécessaire, proposer d’autres candidatures. Sur cette base, des consultations seront engagées, sans délai, en vue de finaliser la procédure de sélection dans les délais les plus proches.

La date de la prochaine session du CSA sera communiquée ultérieurement.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *