Communiqué de Presse

5

Le Ministre de l’Environnement, de l’Assainissement et du Développement Durable, Madame Keita Aida M’BO a participé du 18 au 19 octobre 2016 à Marrakech (Royaume du Maroc) à la réunion ministérielle préparatoire de la vingt deuxième Conférence des Parties à la Convention Cadre des Nations Unies sur les Changements Climatiques (COP22).

Cette rencontre co-présidée par le Ministre chargé des Affaires Etrangères du Maroc et la Présidente de la COP21, Madame Segolène Royal s’inscrit dans le cadre de la poursuite du processus de mise en œuvre efficace de la Convention sur les changements climatiques, du Protocole de Kyoto et du nouvel Accord de Paris sur le climat, dont l’entrée en vigueur est prévue le 4 novembre 2016.
La rencontre de Marrakech a examiné et débattu entre autres les questions relatives à : l’Entrée en vigueur et la mise en œuvre de l’Accord de Paris ; la Mobilisation des moyens de mise en œuvre pour l’action climatique ; l’Action climatique concrète et immédiate ; la mobilisation des moyens de mise en œuvre de la Convention sur les changements climatiques, notamment dans les domaines de l’adaptation, l’atténuation, le renforcement des capacités, le transfert des technologies et le financement ; la mise en œuvre du Protocole de Kyoto ; le relèvement de l’ambition en matière d’adaptation et d’atténuation durant la période pré 2020.
A l’issue de ses travaux, un appel pressant a été lancé aux pays pour la ratification de l’Accord de Paris et l’amendement de Doha au Protocole de Kyoto. Ces deux Accords faut-il le noter ont été ratifiés par le Mali.
Il a été également demandé aux Parties de prendre des dispositions pour la mise en œuvre de leurs Contributions Déterminées au niveau National (CDN).
Il faut souligner que le Mali est le 61ème pays ayant ratifié l’Accord de Paris au niveau international, 14ème au niveau africain, et 4ème au niveau de la CEDEAO

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *