Search
samedi 18 août 2018
  • :
  • :

Conférence nationale de l’APR: le parti réitère son soutien à IBK

Le parti Alliance pour la République (APR) a tenu, le samedi dernier, au CICB, sa conférence nationale, couplée aux premiers Congrès ordinaire des bureaux de jeunes et des femmes, ce en vue de parachever la mise en place des organes du parti. C’était sous le patronage de son président, Oumar Ibrahim TOURE, non moins ministre, Commissaire à la sécurité alimentaire.

La classe politique malienne au complet ainsi que des cadres et militants du parti Perroquet ont participé à la cérémonie d’ouverture marquée par 2 interventions: les mots de bienvenue du Secrétaire général du parti, le Dr Ousmane Habib DIALLO ; et le discours d’ouverture du président du parti APR, Oumar Ibrahim TOURE. Cette rentrée politique de l’APR a enregistré la présence massive des délégués du parti venus de toutes les localités, ce qui atteste de leur attachement à la cause du parti.
Selon le secrétaire général, c’est le premier congrès du parti APR, tenu en janvier 2015, qui a recommandé l’organisation de la Conférence nationale du parti, couplée aux 1ers Congrès des femmes et de jeunes de l’APR qui ont pour objectif de mettre en place des instances pour les femmes et les jeunes en vue de parachever le processus de remembrement du parti et en même temps d’amender les projets de règlement intérieur du parti avant sa validation.

Les résultats engrangés en 3 ans d’existence
Sans les efforts et l’engagement de ses militants, a soutenu le secrétaire général, le parti APR n’aura pas cette estime qu’il a aujourd’hui à seulement 3 ans d’existence. Ainsi, a-t-il souligné, le parti APR, malgré son jeune âge, s’est implanté dans toutes les régions du Mali et hissé au premier rang de l’échiquier politique national, à travers sa participation à l’animation de la vie sociopolitique.
«C’est le lieu pour moi de témoigner toute ma fierté des résultats engrangés depuis 3 ans, car ; l’APR totalise aujourd’hui, en plus du premier député élu de Mopti, 18 maires et plus de 300 conseillers régionaux, de cercle et communaux. Cette performance politique au regard de la jeunesse du parti est confortée par une animation soutenue sur l’ensemble du territoire national», s’est réjoui le Secrétaire général, pour qui, ces résultats constituent un grand pas à consolider.
Pour ce faire, il a exhorté tous ses camarades à se mobiliser et à s’engager conformément aux résolutions du parti pour davantage œuvrer au développement du parti.
Le président Oumar Ibrahim MAIGA dira, pour sa part : «Au sortir de ces assises, nous aurons, à n’en point douter, tenu la 1ere conférence nationale de l’Alliance pour la République et le 1er congrès ordinaire du Mouvement national des femmes APR et du Mouvement national des jeunes APR, pour davantage asseoir l’APR dans le sillon des grandes formations politiques».
Certes, pour Oumar Ibrahim TOURE, la tenue de cette rencontre est un signal fort pour l’APR, mais elle gagnerait en efficacité, à son avis, si seulement tous les militants se mobilisent, au-delà du symbolique, pour œuvrer à la prise en charge des besoins inhérents au bon fonctionnement du parti.
S’agissant de la vie du parti, le président Oumar Ibrahim TOURE a fait remarquer que l’APR est née à un moment difficile pour le pays. Ainsi, avoue-t-il, les débuts du parti n’ont pas été faciles. Mais, en si peu de temps, il a noté que le parti a fait de résultats probants. En effet, l’APR, entre 2013 à nos jours, a présenté son candidat, en la personne de son président, lors de la Présidentielle de 2013. Aux législatives de la même année, le parti Perroquet a fait une mention honorable et s’est procuré un siège à l’Assemblée nationale dans la circonscription électorale de Mopti.

Le soutien du parti APR au Président IBK
Sur l’échiquier politique national, M. TOURE a réaffirmé l’appartenance de son parti à la majorité présidentielle, en vue de soutenir les actions du Président IBK.
Sans ambages, il réaffirme la présence de l’APR à la Convention de la majorité présidentielle (CMP) et au regroupement de l’Alliance pour le Mali (APM) qui est la 2eme force politique à l’Assemblée nationale, dont il assure la présidence depuis sa création en janvier 2014.
Aussi, l’occasion a été opportune pour le président TOURE d’évoquer la situation sécuritaire du pays. A ce sujet, il a indiqué que le Mali est en train de se relever après les coups qu’il a encaissés.
«Le Mali sort inexorablement et avec détermination de la spirale négative, construite à dessein par certains d’entre nous», a critiqué M. TOURE.
Par ailleurs, il a plaidé en faveur de l’application de l’Accord pour la paix et la réconciliation nationale. Pour lui, le contexte commande à tous les acteurs d’intégrer la mise en œuvre effective de l’accord pour la paix et la réconciliation dans ses habitudes politiques de tous les jours. C’est pourquoi, du haut de la tribune, il a lancé une invite à tous les Maliens, sans aucune distinction politique, à s’approprier l’esprit de l’accord pour œuvrer, chacun en ce qui le concerne, à sa réalisation.
« La paix n’a pas besoin de nous, mais nous avons besoin de la paix. Il nous faut prendre conscience que notre marche vers la réconciliation et la paix est un engagement pour l’avenir, pour nos enfants et pour le devenir de notre pays», a-t-il martelé.

Par Sikou BAH




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *