Search
jeudi 22 juin 2017
  • :
  • :

Configuration de l’équipe Modibo keita: la préservation des grands équilibres

La nouvelle équipe gouvernementale, dirigée par le Premier ministre Modibo KEITA, composée de 29 ministres, contre 31 sous Moussa MARA, est connue depuis samedi dernier, dans la soirée.

18 politiques

La nouvelle configuration reste caractérisée par la prédominance du politique avec 18 portefeuilles ministériels sur lesquels le parti présidentiel, le Rassemblement pour le Mali (RPM) s’adjuge de 10 ministères dont celui occupé par son allié, Alliance pour le Mali (APM), contre 11 dans le gouvernement précédent conduit par Moussa MARA.

Les ministres RPM et alliés du gouvernement Modibo KEITA sont: Bocary TRETA du Développement rural; Me Mohamed Aly BATHILY (APM allié RPM) des Domaines de l’État et des Affaires foncières; Abdoulaye Idrissa MAIGA de l’Administration territoriale et de la Décentralisation: Ousmane KONE, de la Santé et de l’hygiène publique; Mahamane BABY, de l’Emploi, de la Jeunesse et de la Construction citoyenne; Abdourhamane SYLLA, des Maliens de l’extérieur: Mamadou Frankaly KEITA, de l’Energie et de l’eau; Boubou CISSE des Mines; Madame NDIAYE Ramatoulaye DIALLO de la Culture, de l’artisanat et du tourisme; Mme SANGARE Oumou BAH de la Promotion de la femme, de l’enfant et de la famille.

Le parti ADEMA-PASJ, membre de la mouvance présidentielle, compte désormais 3 ministères, contre 2 dans le gouvernement Moussa MARA.

Ces ministres sont: Dramane DEMBELE de l’Urbanisme et de l’habitat; Abdel Kader KONATE du Commerce et de l’industrie; et enfin Mohamed Ag ERLAF de l’Environnement, de l’assainissement et du développement durable.

Quant aux partis UDD, CNID-FYT, MPR, UM-RDA, et CODEM, tous également de la mouvance présidentielle, dispose chacun d’un seul portefeuille ministériel. Ainsi, le président de l’Union pour la démocratie et le développement (UDD), Tiéman Hubert COULIBALY, est le ministre de la Défense et des anciens combattants; le président du Mouvement patriotique pour le renouveau (MPR), Choguel Kokala MAIGA, est le ministre de l’Economie numérique, de l’information et de la communication, porte-parole du Gouvernement.

Le président du Congrès national d’initiative démocratique  (CNID-FYT) représenté par Me Mountaga TALL, reste ministre de l’Enseignement supérieur et de la recherche scientifique alors que Mme DIARRA Raky TALLA du parti UM-RDA, devient ministre du Travail, de la fonction publique et de la Réforme de l’État, chargé des relations avec les Institutions.

Le président du parti CODEM (Convergence pour le développement du Mali), Housseini Amion GUINDO conserve son poste de ministre des Sports.

Par ailleurs, nous avons décelé deux erreurs de frappe dans le Communiqué portant nomination des membres du nouveau gouvernement. Au fait, la première a trait au prénom du ministre de la Solidarité, de l’action humanitaire et de la Reconstruction du Nord. Nous estimons qu’au lieu de Hamidou KONATE, tel que mentionné, c’est plutôt Hamadou KONATE, qui est reconduit à son poste.

La seconde erreur est relative à la dénomination du ministère, dirigé par Zahabi Ould Sidi Mohamed. Là, également, au lieu du ministère de Reconstruction nationale, qui fait partie du ministère de la Solidarité et de l’action humanitaire, il s’agirait plutôt du ministère de la Réconciliation nationale.

Le massacre du genre

Maintenu à 74% de l’équipe gouvernementale sortante, le tout nouveau gouvernement de Modibo KEITA, rendu public, samedi dernier, ne compte que 3 femmes contre 5 anciennes.

En plus des deux rescapées, Mme N’Diaye Ramatoulaye Diallo et Mme Sangaré Oumou Bah, est venue s’ajouter Mme DIARRA Raky Talla. Elles sont respectivement ministres de la Culture, de l’Artisanat et du Tourisme; de la Promotion de la Femme, de l’Enfant et de la Famille); et du Travail, de la Fonction publique et de la Réforme de l’Etat, chargé des relations avec les Institutions.

Madame Diarra Raky Talla, de l’Union malienne Rassemblement démocratique africain (UM-RDA), remplace à la tête du département de la fonction publique son camarade du même parti Bocar Moussa DIARRA. Raky TALLA, avant sa nomination, était chargé de mission au ministère des Maliens  de l’Extérieur.  RDA bon tient et militante sans réserve, Mme DIARRA Raky TALLA a servi aussi comme chargé de mission au ministère de l’Education sous le ministre sortant Bocar Moussa DIARRA.  Désormais, elle a la lourde tâche et la patience de gérer les travailleurs du Mali (syndicats).

Madame N’Diaye Ramatoulaye Diallo, ministre de la Culture, de l’Artisanat et du Tourisme, se renforce. Précédemment ministre de la Culture seulement, elle s’offre désormais dans l’équipe de Modibo KEITA, l’artisanat et le tourisme.

Militante du parti présidentiel (le RPM), Rama, comme l’appelle ses fans, est l’une des rares femmes, avec Oumou BA, rescapée de l’équipe de Moussa MARA.

La ministre de la Promotion de la Femme, de l’Enfant et de la Famille, Madame Sangaré Oumou Bah, conserve  son poste. L’ancienne présidente des femmes du RPM, Mme SANGARE Oumou BA, reste membre du gouvernement.

Par contre  BOUARE Fily SISSOKO (ex-ministre de l’Economie et des finances), BERTHE Aïssata Bengaly (ancienne ministre de l‘Artisanat et du Tourisme) et Madame TOGOLA Jacqueline Marie NANA (ex-ministre de l’Éducation Nationale) font leurs adieux au gouvernement.

Limogeage lié aux sulfureuses affaires

Plusieurs ministres dont les noms avaient été cités dans le rapport du vérificateur général, relatif de l’achat de l’avion présidentiel et d’équipements militaires pour les Fama ont été remerciés. Il s’agit de Mme BOUARE Fily SISSOKO (ex-ministre de l’Economie et des finances), Mahamadou CAMARA (ancien ministre de l’Économie Numérique, de l’Information et de la Communication) et Moustapha BEN BARKA (ex-ministre de l’Industrie et de la Promotion des Investissements).

Selon plusieurs sources, leur limogeage serait lié aux scandales soulevés dans l’affaire d’achat d’équipements militaires et de l’avion présidentiel.

Avant eux, Soumeylou Boubèye MAIGA (ministre de la Défense et des anciens combattants) avait lui aussi payé les frais.  Cependant, l’ancien ministre des Domaines de l’Etat, des Affaires Foncières et du Patrimoine, Tiéman Hubert Coulibaly, qui avait été cité également dans ledit rapport, reste dans le gouvernement et se renforce d’ailleurs en devenant ministre de la Défense et des Anciens Combattants.

Un seul militaire

L’équipe gouvernementale de Modibo KEITA ne compte qu’un seul porteur d’uniforme (le Général Sada SAMAKE). ministre de l’Intérieur et de la Sécurité, le général SAMAKE devient ministre  de la Sécurité et de la protection civile.

Dans l’équipe de Moussa MARA, il était, avec son frère d’arme à la retraite, le colonel Bah N’DAW en charge de la Défense et des Anciens Combattants.

De plus en plus, le nombre de ministre porteur d’uniforme diminue dans les gouvernements successifs d’IBK (3 avec Oumar Tatam LY: Généraux Sada, Moussa Sinko et Abdoulaye KOUMARA; 2 avec MARA: Sada et Bah N’DAW et un seul dans l’actuelle équipe).

Technocrates et société civile :

Ils sont nombreux les technocrates et acteurs de la société civile dans le gouvernement Modibo KEITA. Il s’agit notamment des ministres de la Solidarité, de l’Action humanitaire et de la Reconstruction du Nord: Hamadou Konaté ; de la Réconciliation nationale, Zahabi Ould Sidi Mohamed ; des Affaires étrangères, de l’Intégration africaine et de la Coopération internationale  Abdoulaye DIOP ; de l’Economie et des Finances, Mamadou Igor DIARRA ; de la Justice et des Droits de l’Homme, Garde des Sceaux, Mahamadou DIARRA ; de l’Education nationale  Kénékouo dit Barthélémy TOGO, de l’Equipement, des Transports et du Désenclavement  Mamadou Hachim KOUMARE ; de l’Aménagement du Territoire et de la Population Cheickna Seydi Ahamady DIAWARA ; de la Promotion des Investissements et du Secteur privé Me Mamadou Gaoussou DIARRA et des Affaires religieuses et du Culte : Thierno Amadou Omar Hass DIALLO.

Par Sékou CAMARA et Hamidou Togo

 




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *