Search
mercredi 18 octobre 2017
  • :
  • :

Confronté à un problème d’avancement : le collectif des contractuels à la Primature aujourd’hui ?

Le samedi 24 janvier 2015, le Collectif des Contractuels de l’Etat 2011-2012 a organisé un meeting d’information de sa base, à la bourse du travail. Ce meeting avait pour objectif d’informer les membres sur l’évolution du dossier portant sur leur avancement. Après le meeting, le collectif a décidé de rencontrer le Premier ministre Modibo Keita, aujourd’hui mardi 27 janvier 2015, pour en savoir davantage sur l’évolution du dossier.
En fait, selon les explications du président du collectif, M. Fassirima Diarra, au temps du président déchu, M. Amadou Toumani Touré, l’État du Mali a procédé à des recrutements dans les différents départements ministériels. La décision de recrutement, à l’époque, ne faisait aucune allusion aux diplômes des intéressés. Selon ses explications, le classement des admis dudit concours de recrutement dans les D et E ne leur a été notifié que plus tard. Depuis, cette date, les contractuels ainsi recrutés et classés sont restés figés dans leur grade, a expliqué M. Diarra.
Aujourd’hui, le collectif juge que ses membres sont victimes d’une injustice de la part de l’État. En effet, le président du collectif, a souligné dans ses propos, qu’avant le recrutement, les postulants pensaient qu’ils allaient êtrerecrutés en fonction de leurs diplômes respectifs. Mais, regrette-t-il,le constat a été tout le contraire.
« Quand nous avons demandé qui de droit, nous avons été informés que cela n’était pas un problème. On nous a signifié que nous allions juste faire deux ans de service qui seront sanctionnés par un test professionnel. Après les deux ans de service quand nous avons demandé de passer le test professionnel, ils nous ont encore fait savoir que les contractuels concernés sont régies par le décretN°051P-RM, du 10 février 2011, qui dans son article 27 interdit tout avancement », a déploré Fassirima Diarra.
Le collectif demande à l’Etat de trouver une solution à leur problème du moment où l’Etat du Mali a ratifié les textes du Bureau International du Travail (BIT) qui garantit le droit des travailleurs. Déjà, le collectif dit avoir entrepris plusieurs démarches à différents niveaux de l’administration publique. Les informations indiquent que le dossier se trouve actuellement au niveau de la primature, a-t-il souligné.
Que dit le décret N°051 P-RM, du 10 février 2011?
Aux dires du président du collectif des contractuels de l’État 2011-2012, le décretN°051P-RM du 10 janvier 2011, en son article 27, dispose que tout fonctionnaire de la catégorie D et E ne peut prétendre à un avancement vers des catégories supérieures dont A, B et C même avec les diplômes requis.
Pour être remis dans leur droit dans les plus brefs délais, le collectif réclame un test professionnel pour valoriser les diplômes de ses membres en vue d’un avancement. Soulignons que les personnesconcernées sont détenteurs de diplômes secondaires et supérieurs et sont recrutés en catégorie D et E qui équivaut au niveau DEF.
À en croire les membres du collectif, le dossier a déjà eu des points de satisfaction. C’est la raison pour laquelle, ilsont décidé de prendre contact avec le nouveau Premier ministre Modibo Keita pour que la situation soit définitivement réglée.
À la faveur du meeting du samedi dernier, le président du collectif a appelé les membres à être serein et à faire une union sacrée autour de leur organisation pour que la revendication puisse avoir une réponse satisfaisante.
Par MariamaKaba (Stagiaire)




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *