Confusion autour de la tenue du procès de Simone Gbagbo

L’organisation du procès de l’ex-Première dame ivoirienne et de 82 figures de l’opposition censé débuter mercredi a pris du retard, indiquent plusieurs sources. Les premières audiences ne devraient pas se tenir avant deux semaines, selon la défense.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *