Search
jeudi 20 septembre 2018
  • :
  • :

Congrès du parti PDES: Djibril Tall reconduit; le parti divisé

À l’issue de son congrès tenu au Stade Modibo Keita, le nouveau bureau du parti des amis de l’ancien président Amadou Toumani Touré, PDES, a été présenté, hier, aux journalistes à la Maison de la presse. Malgré l’union de façade affichée par les conférenciers, il nous revient que le parti est sorti sérieusement affaibli de ces assises où deux tendances se disputent désormais la légitimité : pro majorité et pro opposition.

Selon les conférenciers, c’est Djibril Tall qui a été reconduit président du parti avec comme 1er vice-président, Moulage Oumar Haidara. Nouhoum Togo reste le porte-parole du parti.
La rédaction d’une résolution a fait beaucoup de débats au cours de ce congrès, selon M. Tall.
Selon les conférenciers, les délégués ont majoritairement souhaité que le PDS reste dans l’opposition. Seul, Bamako a émis le souhait de regagner la CMP.
Donc, PDES reste dans l’opposition, selon son président.
Quant au 2e vice-président, Me. Malick, il a soutenu que deux des membres du parti auraient pris langue avec le pouvoir. Ces deux militants auraient rassuré le pouvoir que le PDES rejoindra la CMP à la sortie de ces deux jours d’assises.
“Mais nous avons décidé de rester à l’opposition”.
Aussi, à l’issue de ce congrès, ATT et Lobo Traoré ont-ils été désignés parrains du parti et une dizaine d’autres militants et sympathisants ont été désignés présidents d’honneur.
Les congressistes, selon les conférenciers, ont décidé que le PDES ait son candidat à l’élection présidentielle. Mais le congrès, selon le 2e vice-président, n’a pas statué sur la candidature éventuelle du parti à la présidentielle de juillet.
Le 2e vice-président a souligné que le PDES n’a pas un projet individuel, mais des projets collectifs.
“Nous sommes suffisamment responsables pour décider de notre sort. Nous n’avons pas besoin de l’avis d’ATT pour le faire. Personne n’a intérêt aujourd’hui à se mettre dans une procédure judiciaire”, a soutenu le président M. Tall.
Cependant, dans les coulisses, les informations faisaient état de l’existence d’un bureau parallèle qui compte se faire entendre, dans les jours à venir. Selon nos sources, ces militants sont restés dans la sale de congrès tard dans la soirée et ont bien élaboré une motion de soutien et de remerciement au président de la république Ibrahim Boubacar Keita pour son geste fraternel et démocratique à l’endroit de leur mentor, ATT. En effet, pour faciliter son retour au pays après cinq ans d’exil à Dakar, IBK a envoyé l’avion présidentiel du Mali chercher son ‘’frère Amadou Toumani Touré’’. Aussi, a-t-il annulé la procédure de poursuite judiciaire contre l’ancien président “pour haute trahison’’. Ils estiment que ces gestes méritent une reconnaissance du PDES au président de la république. Autant dire que le clash annoncé au PDES, aux premiers jours du congrès, est loin être un poisson d’avril, mais une réalité qui ne tardera plus à se manifester sur la place publique, malgré les tentatives de négation d’un clan. On ne peut cacher le soleil avec une main.

Par Saba BALLO




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *