Search
samedi 20 octobre 2018
  • :
  • :

Congrès du PDES: le parti divisé entre l’opposition et la majorité

« Tout pour le Mali ! » ; « retrouvons ce qui nous unit ! » ; « ATT, le peuple malien vous dit merci ! », tels étaient les slogans du parti le développement économique et social (PDES) à l’ouverture de son congrès, le samedi 5 mai dernier, au pavillon des sports du Stade omnisport Modibo Keita.

Ils étaient venus nombreux, les militants, cadres et sympathisants du PDES pour assister à l’ouverture de ce rendez-vous important du parti soutenant les idéaux de l’ancien président Amdou Toumani Touré. Au présidium on notait la présence entre autres de Djibril Tall, président du Parti ; Mme Kanté Dandara Touré, présidente des femmes ; M. Moulaye Oumar Haidara, président des jeunes ; M. Nouhoum Togo, secrétaire chargé à la communication, etc. Plusieurs partis politiques étaient aussi représentés à savoir : PS-Yelekoura ; FARE AN KA WILI ; RpDM ; ASMA… On y notait également la présence l’honorable Soumaila Cissé, président de l’URD ; M. Tièblé Dramé, président du PARENA.
Plus de 500 délégués venus de l’intérieur du pays, du district de Bamako et de l’extérieur du Mali ont participé à ce congrès.
Après avoir fait observer une minute de silence en la mémoire des militants disparus, Djibril Tall, président du parti, dans son intervention, a reconnu que la formation politique est à un tournant difficile de son histoire. Selon le président Tall, il apparait que la présidentielle de juillet prochain reste le rendez-vous électoral le plus crucial. Et le parti doit impérativement trancher sur sa position face à ce rendez-vous. Face à cette situation, ce 1er congrès se doit de décider la nouvelle orientation du parti. Pour cela, dit-il, il a appelé à une analyse approfondie de la situation socio-politique et économique du pays afin de décider de la nouvelle orientation.
Aux des deux jours de congrès, samedi et dimanche, les échanges doivent porter sur les rapports financiers, moraux des trois ans de mandat du bureau et les orientations et les perspectives pour les années à venir.
Le président a souhaité un congrès apaisé qui va dans le sens des intérêts du parti et du Mali.
Selon Djibril Tall, ce congrès s’articule autour des idéaux de l’ancien président et ambitionne de trouver des cadres de consensus appropriés pouvant conduire les destinées du PDES. Selon lui, le parti est très bien implanté dans le pays, malgré toutes les difficultés actuelles qu’il rencontre. Le président du PDES a regretté la démobilisation actuelle qui fragilise le parti. Pour lui, cette démobilisation est due à la nature même du Mali face à la chose politique. En effet, pour Djibril Tall, être opposant dans la tête du Malien, est synonyme d’être en contradiction avec tout ce que le pouvoir fait, c’est aussi la souffrance… Dans ce contexte, la démobilisation actuelle au niveau du PDES se justifie humblement pour le président Tall.
Quant au président de la jeunesse, il a souligné que notre pays est confronté à une insécurité, sans précédente, menacé dans ses fondements, à cause de la menace terroriste persistante au nord et au centre. Pour M. Haïdara, ce congrès est celui de l’unité du parti. Moulaye Oumar Haidara a insisté que la jeunesse s’engage à traduire concrètement son credo : ‘’tout pour le Mali’’. Pour lui, l’État démocratique doit s’appliquer à servir le plus grand nombre ; de procurer l’égalité pour tous devant la loi et faire respecter les libertés des citoyens sur tous les plans. Pour le président des jeunes, ‘’l’État démocratique doit venir en aide à la faiblesse et appeler, au 1er rang, le mérite’’.
Le président de la jeunesse a profité de l’occasion pour lancer un appel à la prise de conscience à l’endroit des militants afin qu’ils assurent leur part de responsabilité historique pour l’animation du PDES. En clair, le parti pour le développement économique et social est, depuis des mois, divisé en deux tendances les partisans de l’opposition et ceux de la majorité.

SABA BALLO




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *