Conquête de la commune urbaine de Sikasso: l’alliance RPM-CODEM en route pour la victoire

21

Pour la conquête de la commune urbaine de Sikasso, le Rassemblement pour le Mali (RPM) et la Convergence pour le développement du Mali (CODEM) ont décidé de cheminer ensemble. Les deux partis ont lancé leur campagne électorale, le samedi 5 novembre, dans la capitale du Kénédougou.

La cérémonie s’est déroulée au quartier général de campagne des deux formations politiques en présence d’une foule nombreuse de militants et sympathisants. Elle a enregistré la présence des 45 candidats, dont 15 femmes avec comme chef de peloton, Daouda KONE dit Davion du RPM ; des notabilités de Sikasso ; des militants venus de la ville de Sikasso et des 28 villages de la commune et plusieurs associations et clubs de soutien ont honoré de leur présence à ce rendez-vous politique décisif pour l’avenir de Sikasso.

Faire développer la commune urbaine de Sikasso
Dans ses mots de bienvenue aux militants, le directeur de campagne de la liste
RPM-CODEM, Boubacar KEITA, a fait la genèse de cette alliance avant d’expliquer les objectifs de cette cause commune des deux formations politiques pour la conquête de la mairie de Sikasso. Selon lui, la ville de Sikasso a trop souffert de la mauvaise gestion des autorités communales. Une raison pour laquelle les deux formations ont décidé de faire chemin ensemble pour marquer d’une empreinte indélébile leur apport pour le bien-être des populations de la capitale du Kénédougou. Il a rassuré qu’avec l’élection de la liste RPM-CODEM une nouvelle dynamique sera enclenchée pour le développement de Sikasso. Au directeur de campagne de soutenir que cette liste, qui enregistre un nombre important de jeunes et de femmes, présente déjà des signes annonciateurs de victoire avec la confiance accordée aux jeunes et aux femmes. Ce qui, précise-t-il, constitue une ambition affichée du président de la République, Ibrahim Boubacar KEITA, qui se bat pour la promotion des jeunes et des femmes.
Le directeur de campagne a souligné qu’une des forces de la liste RPM-CODEM est la volonté des ministres Ousmane KONE et Housseini Amion GUINDO, dont les réalisations et les actions sociales ne sont plus à démontrer à Sikasso.
Des cadres qui n’ont jamais tourné le dos à leur région d’origine et qui bénéficient de bonnes images auprès de la population, a-t-il indiqué.
À la suite du directeur de campagne, les 45 candidats qui composent la liste
RPM-CODEM ont été présentés au public. Une présentation qui démontre à suffisance que cette liste est constituée de personnes très connues par les Sikasso, à travers des actions de bien-être Posées dans le passé. Les acclamations, qui ont accueilli la prononciation de leurs noms, en sont des illustrations parfaites.
Le représentant du ministre Ousmane KONE, a chaleureusement salué les personnalités de marque et les autochtones de Sikasso qui ont fait le déplacement.
Selon Yaya CISSE, en dépit de la grande mobilisation des militants et sympathisants autour de cette liste, les candidats ont particulièrement un grand rôle à jouer pour que la liste puisse être classée vainqueur au sortir des communales du 20 novembre. Pour ce faire, a-t-il appelé, les candidats à mouiller le maillot pour honorer la confiance portée sur eux par leurs partis et les militants.
Il a fait savoir que cette confiance doit être honorée de part et d’autre en ce sens que ces élections communales constituent des préludes pour baliser le terrain en vue de la réélection du président Ibrahim Boubacar KEITA en 2018. Le porte-parole du ministre KONE a appelé les militants à rester mobiliser et à mener la campagne dans le fair-play pour ne pas tomber dans les pièges des adversaires politiques.
Quant au porte-parole du ministre Housseini Amion GUINDO, il a indiqué que la population doit comprendre que ce n’est pas une affaire du seul RPM-CODEM, mais plutôt une question de développement de la commune urbaine de Sikasso que cette liste a l’ambition de réaliser. Il a appelé les candidats à se confier aux notabilités, aux autorités religieuses et coutumières et à toute la population de Sikasso. M. Daouda MALLE a mis l’accent sur la sensibilisation que les candidats et les cadres des deux partis doivent mener avec les logos pour que les électeurs soient mieux orientés le jour du vote.
Les deux porte-paroles des candidats des deux partis ont tour à tour fait des messages de remerciement, d’encouragement et de sensibilisation à l’endroit des militants. Ils ont appelé les militants à garder jalousement leur carte NINA afin qu’elles ne soient pas dérobées par des personnes malintentionnées. Aussi, ont-ils appelé les militants à se méfier des militants qui tenteront d’acheter leurs voix avec des billets d’argent ou d’autres objets insignifiants.
La tête de liste de l’Alliance RPM-CODEM, Daouda KONE dit Davion, a rassuré qu’une fois leur liste sera confirmée par les citoyens à l’hôtel de ville de Sikasso, le programme élaboré sera exécuté à 100 %.
« Nous allons prouver que nous avons l’intelligence et la capacité nécessaire pour mieux faire les choses pour le bien de la commune urbaine de Sikasso. Nous allons démontrer que la gestion d’une municipalité n’est pas sorcier. Je suis le porte-drapeau de la jeunesse et nous allons faire le travail ensemble, sous les conseils éclairés des anciens », a affirmé la tête de liste RPM-CODEM.

Les grandes lignes d’un programme quinquennal
L’alliance RPM-CODEM scellée dans le souci de promouvoir le changement du cadre de vie des Sikassois et le développement infrastructurel multidimensionnel s’est donnée le devoir de conquérir l’électorat de la commune urbaine de Sikasso avec un programme cohérent est à l’image des attentes des populations. Une fois aux commandes, la liste RPM-CODEM se donne comme première mission de développer la gouvernance locale, à travers l’instauration d’une cohésion sociale entre les acteurs du développement en privilégiant la concertation. Les candidats se disent engager à assurer le bien-être des citoyens en préconisant un travail d’équipe tout en s’inspirant de l’expérience des bonnes volontés et des anciens.
Dans son programme, l’Alliance donne une place de choix à l’instauration d’un bon cadre de vie et à l’assainissement. Cela, à travers la réhabilitation des caniveaux ; la collecte des ordures dans tous les quartiers de Sikasso ; la délocalisation du service de la voirie municipale à Bougoula Hameau ; la multiplication des feux tricolores ; l’extension de l’éclairage public ; la réalisation d’un parc d’attractions ; la relance de l’opération puisard dans tous les quartiers. Aussi, la liste prévoit-elle la construction et la réhabilitation des ponts et ponceaux dans plusieurs quartiers ; l’entretien courant des voies ; le reprofilage des routes des 28 villages ; le pavage des rues ; la clôture et l’entretien des cimetières ; l’aménagement des berges des marigots ; la réalisation des forages dans les villages.
De même, des actions en faveur de l’éducation, la culture, la santé et le sport sont prévues dans le programme de l’Alliance RPM-CODEM. Des actions qui seront concrétisées à travers la construction de salles de classe ; la construction de CSCOM ; la construction d’un centre culturel multifonctionnel ; la restauration des sites touristiques ; la réhabilitation du stade municipal et l’appui au développement du sport dans la commune.
L’amélioration des ressources financières de la commune n’a pas été occultée dans le programme. Il est prévu la construction de nouveaux marchés ; la promotion de la gestion déléguée des infrastructures marchandes ; la construction d’un centre commercial. Un autre chantier phare en vue est la gestion rationnelle du domaine foncier par les acteurs du développement ainsi que le renforcement de la confiance entre les populations et les forces de sécurité.

PAR MODIBO KONE
ENVOYE SPECIAL A SIKASSO

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *