Search
lundi 20 août 2018
  • :
  • :

Conquête du conseil régional du Kénédougou: RPM, ADEMA, URD et SADI se positionnent

Dans le cadre des prochaines élections régionales prévues pour le 17 décembre prochain, les populations du Kénédougou auront visiblement l’embarras du choix face au niveau très élevé des postulants alignés derrière 4 poids lourds de la scène politique nationale. Il s’agit de : l’honorable Mamadou Satigui DIAKITE, du RPM, Yaya BAMBA de ADEMA Abdoul Wahab BERTHE, de l’URD et le Dr Oumar MARIKO de la SADI.

Les conquérants pour le conseil régional de Sikasso sont désormais connus. Quatre listes pilotées chacune par des poids lourds de la scène politique nationale s’affronteront pour ces compétitions électorales prévues pour le 17 décembre prochain.
La première liste est composée du RPM, la CDS-Mogotigiya, le Parti Yèlèma, le PARENA, le MIRIA, l’ASMA-CFP, l’UM-RDA. Cette liste est dirigée par un grand cadre du parti au pouvoir, Mamadou Satigui DIAKITE, Inspecteur des affaires économiques de son état. Ce dernier pourra compter sur les réalisations en cours du Président de la République dans la région pour ratisser large.
En face de cette première liste visiblement bien étoffée, il y a une deuxième liste qui peut se baser sur l’expérience politique de sa tête de liste. Il s’agit du président sortant du Conseil régional de Sikasso, Yaya BAMBA, fils du terroir porte-étendard de l’ADEMA (Parti membre de la Majorité présidentielle) et à la tête d’une alliance composée de l’ADEMA, du PRVM-Faso-ko, du CNID-FYT, et de l’UDD.
Outre ces deux listes, il y a une troisième qui entend jouer le trouble-fête. Cette alliance est dirigée l’ancien ministre Abdoul Wahab BERTHE, également fils du terroir et porte-étendard de l’URD (Parti de l’opposition). Il est soutenu dans cette aventure par la CODEM du ministre des Sports Poulo, du MPR de Choguel Kokala MAÏGA, et du MC-ATT de l’opérateur économique Jeamille BITTAR.
La dernière liste et non des moindres est tenue par l’un des anciens alliés de la majorité présidentielle et qui fait aujourd’hui figure de tête de proue de l’opposition, en la personne du Dr Oumar MARIKO, président et porte-étendard de la SADI. Ce dernier entend donner du fil à retordre aux trois premières listes avec le soutien de l’ADP-Maliba et des FARE An ka Wuli, de l’ancien Premier ministre Modibo SIDIBE.
Rappelons que ce scrutin fait suite à la convocation du collège électoral par le gouvernement lors du Conseil des ministres du 5 octobre 2017 pour l’élection des Conseillers de cercle et de région de Kayes, Koulikoro, Sikasso, Ségou, Mopti, Tombouctou, Gao et Kidal ainsi que du District de Bamako.
L’ouverture de la campagne électorale à l’occasion de l’élection de ces conseils régionaux est prévue pour le vendredi 1er décembre 2017 à zéro heure. Elle est close le vendredi 15 décembre 2017 à minuit.
Les mêmes dates sont retenues pour la convocation du collège électoral, l’ouverture et la clôture de la campagne électorale à l’occasion de l’élection des conseillers communaux dans 56 communes du nord et du centre du pays.

Par Abdoulaye OUATTARA




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *