Consultations ophtalmologiques gratuites: vision Nord-Sud au secours des personnes agées

L’Association Vision Nord-Sud a organisé, samedi dernier, à la Maison des Aînés, une journée de consultations gratuites en faveur des personnes du 3e âge. Cette journée qui inscrit dans le cadre des activités commémoratives de la 22e édition du mois de la solidarité et de la lutte contre l’exclusion avait pour objectif de consulter au moins 100 doyens qui souffrent de problèmes ophtalmologiques. Les consultations étaient assurées par un groupe de 4 jeunes ophtalmologues bénévoles.

La cérémonie de lancement des activités de cette journée était présidée par la présidente de l’Association, Mme Fadimata Walet Idias IMICK, en présence du représentant de la Maison des Aînés, Oumar FOMBA, du secrétaire général de Vision Nord-Sud, etc.
Au début des activités Mme Fadimata Walet Idias IMICK, a souligné que le problème de l’œil a des impacts globaux sur la santé, surtout chez les personnes âgées.
Face à cette situation, Vision Nord-Sud et ses amis ophtalmologues ont décidé, en ce mois de la solidarité, d’apporter leur contribution pour alléger la souffrance de nos anciens qui seraient dans le besoin.
Au-delà de l’aspect symbolique, le choix des personnes âgées, comme cible de cette présente activité, a été surtout motivé par la volonté des responsables de l’Association de témoigner leur attachement à nos valeurs africaines.
En effet, a-t-elle dit, les aînés occupent une place importante dans notre société africaine. «Ils sont détenteurs et acteurs de l’histoire de notre société et sont garants de la tradition orale », a-t-elle reconnue.
D’ailleurs, elle n’a pas manqué de rappeler la citation de l’illustre disparu Amadou Hampathé BA, qui disait: « Un vieillard qui meurt en Afrique est une bibliothèque qui brûle ».
«Nous jeunes de l’association Vision Nord-Sud et nos camarades ophtalmologues croyons fermement à ces valeurs africaines », a-t-elle soutenue.
À travers cette opération, l’association Vision Nord-Sud entend créer l’émule chez d’autres camarades jeunes plus de solidarité avec les anciens.
A en croire la présidente de l’association Vision Nord-Sud, une société humaine se juge à la manière dont elle traite les anciennes générations. L’association Vision Nord-Sud, rejette le modèle social qui consiste à isoler et abandonner les personnes âgées.
Elle se présente comme une association de jeunes issus de tous les horizons du Mali, et profondément attachés à nos valeurs culturelles et ancestrales.
Elle a conclu son invention par une autre citation, à savoir celle de Jacques-Benigne BOUSSUET, qui disait : «qui veut apprendre la sagesse doit écouter la parole du vieillard ». Une manière, pour elle, d’inviter la génération montante à être plus à l’écoute de nos doyens.
De son côté, le secrétaire général, Abdoulaye KONE, a souligné que cette association n’était pas à son premier coup d’essai.
En effet, a-t-il rappelé, Vision Nord-Sud a déjà mobilisé, avant cette journée, des fonds pour venir en aide aux populations déplacées du nord à Bamako. Cela, pour faire des distributions de vivres et pouvoir donner des cours aux enfants déplacés.
Dans son mot de bienvenue, le représentant de la Maison des Aînés, Oumar FOMBA, a tenu à saluer les initiateurs de cette journée qui, de son avis, est à la fois symbolique et salutaire pour la population cible.

Par Abdoulaye OUATTARA

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *