Search
lundi 24 janvier 2022
  • :
  • :

Consultations et soins gratuits: United for Mali au secours des déplacés de Faladiè

L’Association humanitaire United for Mali (Anw bèe bè Mali fè), en partenariat avec la Fondation Maliba et l’hôpital Golden Life, a organisé, le samedi 2 octobre, une journée de consultation gratuite au profit des déplacés du camp du Garbal de Faladiè. C’était sous l’égide de la Présidente de l’Association, Nafissa Chouaidou TRAORÉ, en présence des représentants de la Fondation Maliba et de l’hôpital Golden Life. Pour cette première édition, plus de 500 déplacés du camp de Garbal de Faladiè ont été consultés et ont bénéficié des médicaments.

La Présidente Nafissa Chouaidou TRAORÉ a expliqué que cette journée a été initiée pour fournir des consultations gratuites au profit des déplacés du Garbal de Faladiè. Selon elle, cette action était un souhait commun de la Fondation Maliba et de l’Association United for Mali ‘’Anw bèe bè Mali fè’’.
Elle a déploré que le site des déplacés de Faladiè était profondément délabré, où il n’y a pas d’hygiène et de dispositifs de toilettes séparés. Ce qui provoque des maladies, alors que les déplacés ont difficilement accès aux centres de santé. C’est pourquoi cette journée a été organisée pour montrer que l’Association ‘’United for Mali’’ est avec ces déplacés qui vivent dans des conditions difficiles.
« Nous avons initié une journée de consultations et de soins gratuits appelée P.A.S.S. (Permanence d’accès de soin de santé) au profit de personnes qui ne disposaient pas de services tels que l’AMO et qui n’ont pas les moyens. Le P.A.S.S. permet d’accéder à une consultation médicale sans avance de frais et un accompagnement social dans les démarches d’accès aux soins. L’accès aux soins des individus, indépendamment de leur statut et de leur origine nationale, est un droit fondamental édicté dans toutes les conventions, les chartes, les traités, les conférences mondiales et les normes juridiques internationales. Les Permanences d’accès aux soins de Santé sont issues de la loi de « lutte contre les exclusions » du 29 juillet 1998 », a souligné Nafissa Chouaidou TRAORÉ.
Le représentant de la Fondation Maliba a expliqué que leur organisation a un caractère humanitaire qui intervient au Mali depuis plus de 30 ans. Il a précisé que cette journée de consultations gratuites a été financée par la Fondation Maliba de Aliou Boubacar DIALLO.
Fortement mobilisés durant toute la journée, les déplacés ont apprécié l’organisation de cette journée à leur profit. Ils ont remercié l’Association United for Mali et ses partenaires d’avoir pensé à eux. Les porte-paroles des bénéficiaires ont mis l’accent sur la pérennisation de cette initiative.
Selon les initiateurs de cette œuvre humanitaire, la prise en charge des déplacés en au sein de la P.A.S.S. nécessite une approche particulière puisqu’il est nécessaire de prendre en compte les facteurs transculturels, ceux liés à la précarité, à l’isolement, à la vulnérabilité post-traumatique.
Cette journée a été l’occasion de soigner des problèmes dermatologiques (gales, démangeaisons, piqûres…), des problèmes infectieux (angines, grippes, paludisme…), des problèmes dentaires aussi.
Pour ce faire, l’Association a mobilisé du personnel médical diversifié : diabétologue, dermatologue, gynécologue, médecin généraliste, ophtalmologue, pédiatre, podologue.
Soulignons que United for Mali (Anw bèe bè Mali fè) est une association humanitaire qui œuvre pour la cohésion sociale, pour l’éveil des consciences et l’assistance humanitaire (action sociale, urgence et secourisme, action internationale décentralisée).
L’Association pu constater de son propre chef, en se rendant dans le camp du Garbal, la détresse humaine dans laquelle sont laissés pour compte les déplacés. Selon les constats des responsables de l’Association, les plus vulnérables tels que enfants et les personnes âgées ne bénéficient d’aucune permanence de soin.
La Présidente a rassuré que la P.A.S.S. a vocation à s’exporter dans différentes localités où les bénévoles de l’United for Mali pourront se rendre.

PAR MODIBO KONÉ




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *