Contestations des résultats électoraux à Kalaban-coro: Siguidaw Yeelen exige la restitution de ses spoliées

6

Décidément, les communales du 20 novembre dernier n’ont pas fini de nous révéler toutes ses frasques ? Et pour cause ? Après la proclamation des résultats par la CENI locale de Kalaban-Coro qui classe l’Association Siguidaw Yeleen à la 6è place avec 1 232 voix, (avec à la clé 5 conseillers municipaux), à la préfecture de Kati, dont la Commune de Kalaban-coro relève, les résultats lui donnent seulement 944 voix, soit un écart net de 288 voix, avec zéro conseiller.

Face à cette situation qu’elle qualifie de rocambolesque, les responsables de ladite association ont organisé, hier jeudi, à leur Quartier général (QG), une conférence de presse pour la dénoncer et inviter le Tribunal administratif, saisi du dossier à dire le droit.
La conférence était animée par Abdoulaye Baba TOURE, tête de liste de l’association aux communales du 20 novembre, en présence de plusieurs membres et candidats.
Selon le conférencier, c’est dans le souci d’améliorer le cadre de vie de la population que l’Association Siguidaw Yeleen a été créée. Pour mieux jouer ce rôle, il a également décidé de participer aux communales du 20 novembre dernier. Ainsi, pour la gestion transparente dudit scrutin, ils avaient un délégué et des suppléants dans chacun des 174 bureaux de vote de Kalaban-coro, à travers les 18 centres de votes que compte la commune.
Aussi, a-t-il précisé, après dépouillement avec procès-verbal signé des présidents, la liste Sidagaw Yeleen a recueilli 1076 voix. Toutefois, souligne-t-il, des voix ont été annulées dans deux bureaux de vote où l’association avait obtenu, respectivement 7 et une voix dans le 1er et le 2è bureau, soit un total de 8 voix. Avec déduction de ces 8 voix, ils se sont retrouvés avec 1068 voix. Cependant, le conférencier s’est empressé de dire que leur commission de centralisation n’avait pas pu obtenir les résultats de tous leurs délégués. Ce qui, à son avis, explique la différence entre les résultats proclamés par la CENI locale et leurs propres chiffres.
Pour le conférencier, la surprise est venue des résultats donnés par la préfecture de Kati, selon lesquels, la liste Siguidaw Yeleen a obtenu 944 voix avec zéro conseiller. Pis, a-t-il souligné, deux listes, notamment le MPR et l’Association Yerko Faso-Kanu qui n’avaient pas de conseillers, selon les résultats de la CENI locale, se voient attribuer chacune 4 conseillers.
Le conférencier avoir dénoncé cette situation non seulement au niveau du Sous-préfet de Kalan-coro, mais aussi auprès du préfet de Kati.
En tout cas, le conférencier soupçonne l’ancienne équipe municipale, nouvellement réélue d’être à la base de cette mascarade ; et pour cause, estime-t-il, ils ont peur de voir les responsables de Siguidaw Yeleen dans le conseil communal.
Le président de Siguidaw Yeleen qui ne désespère pas quant à leur succès, dit avoir saisi le tribunal administratif afin que leur liste soit rétablie dans ses droits.
«Nous sommes des partisans de la non-violence. Nous restons derrière la justice de notre pays à laquelle nous croyons », a-t-il déclaré.
A propos de la marche de protestation contre la réélection du maire sortant de la Commune de Kalaban-coro, organisée, hier jeudi, par les femmes du marché, M TOURE dit que son association n’est associée à ladite manifestation ni dans sa conception, ni dans son organisation. Car ils sont contre toute forme de violence.
Toutefois, a-t-il prévenu, « Une chèvre acculée finira par mordre».

Par Sékou CAMARA

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *