Search
jeudi 22 juin 2017
  • :
  • :

Contre ebola: IBK déclare la guerre à kourémalé

Après le Centre national de lutte contre la lutte (CNAM), ex Institut Marchoux, où le Dr DIOUMANDE, médecin de la Clinique Pasteur, en isolement, suit son traitement, le Président de la République, Ibrahim Boubacar KEITA, IBK, s’est rendu, hier lundi, dans l’après-midi, à Kouremalé, village frontalier du Mali avec la Guinée, d’où est parti le défunt vieux à l’origine de la contamination du défunt infirmier et d’autres.

L’événement a regroupé autour du Chef de l’État, 5 membres du gouvernement, dont le ministre de la Santé, Ousmane KONE; le gouverneur de la région de KoulikoroAllaye TESSOUGUE; les représentants de l’OMS et de l’UNICEF au Mali; ainsi que  le maire de la Commune de Benkadi, Tidiane KEITA.

Après les mots de bienvenue du maire de la commune de Benkadi et l’intervention du ministre de la Santé sur la situation de la maladie à virus Ebola dans notre pays, et les  différentes mesures préventives et de riposte mises en place, le Président IBK a pris la parole pour lancer un vibrant appel.

Le Président IBK a martelé: «Ebola est une réalité. Ebola nous a coûté très cher. Plus de 4 700 victimes, tel est le triste bilan de ce fléau dans notre sous-région qui ne connaissait pas cette maladie.» et de déclarer: «C’est d’une guerre qu’il s’agit contre la fièvre à virus Ebola. Et comme toute guerre,  elle concerne tous les segments de la vie. La présence de plusieurs ministres n’est pas le fait du hasard».

Il a enfoncé le clou en soutenant: «C’est une question de défense nationale. La défense nationale concerne tout le monde. Et moi, au premier chef, Commandant en chef des forces armées et de défense du Mali. Ce n’est pas en terme molaire, je le pense et le vis. Et tout le monde à ma suite est engagé à tenir son rôle et sa place dans ce combat».

Le Président IBK de poursuivre: «Ebola est rigoureusement combattue au Mali. et Ebola sera vaincue au Mali, Ebola sera hors du Mali, hors d’Afrique, et le monde arrivera à éradiquer la maladie à virus Ebola, Inch Allah, grâce à l’engagement de chacun et de tous au quotidien »,

Au cordon d’entrée de la douane, le Président IBK a fait savoir qu’il ne tolérera aucune espèce de manque de rigueur. «Manque de rigueur, il y a eu. Et ce manque de rigueur sera connu, les voies de droit y répondront. Les voies de droits y répondront. Les voies de droits y répondront», a-t-il martelé.

Nous y reviendrons

Par Sékou CAMARA

 




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *