Search
jeudi 6 août 2020
  • :
  • :

Coopération décentralisée: Bamako et Thiès signent un accord de collaboration

Les villes de Bamako et de Thiès, au Sénégal, ont signé, le vendredi dernier, un accord de coopération décentralisée pour renforcer davantage leurs relations dans les domaines des échanges commerciaux, de la culture, de la santé, des sports…

Le 1er adjoint au Maire de Bamako, Henrimakan KEITA, et le Maire de Thiès, Talla SYLLA, ont paraphé, le vendredi 31 janvier, l’Accord de coopération entre les deux collectivités. La signature de ce document s’est déroulée dans la salle de délibération de la mairie du District, en présence de plusieurs élus des deux villes, ainsi que des services techniques.

Lors de cet événement, le Maire de Thiès a indiqué que cette coopération vise à reprendre le flambeau des relations entre les deux peuples de 1960. « Nous sommes un même peuple sans la colonisation. En prenant cette initiative, nous voulons faire renaître les activités. Le meilleur moyen de renforcer les relations entre deux pays, c’est d’abord de travailler sur la collaboration entre les peuples à la base», a souligné l’édile de Thiès.

Selon lui, sa ville est la plus malienne du Sénégal. « Nous sommes Maliens de cœur et d’esprit. Ce cadre de collaboration permettra ensemble de mettre en place les moyens de développement de nos villes », a soutenu M. SYLLA. Pour preuve, la délégation qui l’accompagne est constituée également de responsables de la ville de Thiès d’origine malienne.

Toutefois, au-delà de l’histoire et de la situation géographique, Bamako et Thiès ont beaucoup de choses en commun en termes de défis de développement. L’une comme l’autre fait face à des problèmes d’assainissement, de santé, d’insécurité, a indiqué le Maire SYLLA.

Face à ces difficultés, il a souligné la nécessité pour les Africains de se mettre ensemble pour les affronter. Donc, soutient-il, de plus en plus les villes africaines devront aller à une coopération Sud-Sud à côté de celles avec les partenaires des pays développés.    

A cette occasion, M. SYLLA a annoncé que Bamako sera la ville d’honneur du festival annuel de Thiès. Il se tient  chaque année au mois de décembre. « Cette décision marque le début de la coopération entre les deux villes », a souligné l’élu communal.

De son côté, le 1er adjoint au Maire du District de Bamako s’est félicité de l’initiative qui rentre dans le cadre de la solidarité entre les villes. Pour être plus concret, il a expliqué qu’une commission sera mise sur pied pour dégager un plan d’action à mener. « Nous allons être pragmatique de choisir les actions réalisables. En tout cas, nous allons faire en sorte que les actions qui seront retenues soient des vecteurs de développement. On se fixe comme objectif de tenir au moins une activité par an.  Aussi, nous veillerons à ce que les préoccupations des habitants de nos deux villes soient prises en compte dans le plan d’action », a déclaré M. KEITA.

Profitant de l’occasion, le Maire de Thiès a aussi exprimé sa solidarité au Maire Adama SANGARE en prison de plus trois mois.

Par Sikou BAH




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *