Search
vendredi 23 octobre 2020
  • :
  • :

Coopération décentralisée: De nouvelles perspectives entre Bamako et des villes chinoises

Le maire du District, Adama SANGARE, a reçu en audience le mercredi dernier l’ambassadeur de la Chine au Mali, ZHU Liying. Les échanges entre les deux personnalités ont porté sur la coopération décentralisée entre Bamako et deux villes chinoises en occurrence Kunming et Wuhan.

Notre pays a commémoré ses 60 ans d’accession à la souveraineté nationale et internationale. Une opportunité également de faire la revue de ses relations avec ses partenaires, dont la République populaire de la Chine. C’est dans ce contexte que le mercredi dernier, l’ambassadeur chinois accrédité au Mali, ZHU Liying, accompagné d’une délégation très restreinte, s’est rendu à la mairie du District où il a été reçu par le maire Adama SANGARE. Ce dernier était également accompagné des responsables de ses services techniques.
Les deux parties (malienne et chinoise), pendant plusieurs minutes, ont abordé la coopération entre les deux pays, mais aussi de la coopération décentralisée entre la ville de Bamako et deux villes chinoises, en occurrence Kunming et Wuhan. À leur sortie d’audience, les deux responsables ont fait des déclarations à la presse.
Le diplomate chinois a expliqué que la visite rentrait dans le cadre de la coopération entre le Mali et la Chine qui fêtent, cette année, leurs 60 ans d’amitié.
« Nous sommes tous habitants de Bamako. Nous avons bonne collaboration avec la municipalité de Bamako. Et, dans quelques jours, Bamako va signer un protocole d’accord avec une ville chinoise Kunming dans le cadre de la coopération décentralisée », a annoncé le diplomate chinois.
Pour lui, cela sera un autre événement très important des relations décentralisées et aussi étatiques. Il a indiqué que la collaboration sera un jumelage gagnant-gagnant entre les deux villes puisqu’elle va créer les opportunités de renforcer leur partenariat.
« Nous pouvons joindre nos efforts et initiatives pour faire avancer de nombreux projets qui touchent la vie quotidienne de la population malienne », a précisé M. ZHU Liying.
Quant à la coopération entre le Mali et la Chine, elle date de 60 ans, dont la célébration est une fierté pour lui. À la fois, c’est une lourde responsabilité parce que les 60 ans font partie de l’histoire et il faut penser à de nouvelles perspectives. « Maintenant, il nous faut ouvrir une nouvelle histoire de 60 ans », a-t-il insisté avant d’ajouter que déjà les échanges et les discussions sont en cours avec le ministère des Affaires étrangères, notamment dans les domaines traditionnels et dans les secteurs nouveaux comme l’économie numérique.
À sa suite, le maire Adama SANGARE a souligné qu’entre la chine et le Mali, il y a de grands projets en perspectives.
« Nous allons bientôt finaliser notre accord de coopération avec la ville de Kunming qui a commencé il y a un an, mais dont les travaux ont été ralentis, à cause de la pandémie à coronavirus. Nous allons mettre un contenu riche et varié. Nous avons souhaité que l’accent soit mis sur l’assainissement parce que la ville souffre dans ce domaine », a déclaré le maire du District de Bamako.
Par ailleurs, il s’est réjoui que l’ambassadeur ait envisagé d’aider la ville de Bamako dans le domaine du sport. Ainsi, la Chine est-elle disposée à réaliser de terrain de sport pour les jeunes de Bamako.

Par Sikou BAH




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *