Search
lundi 19 avril 2021
  • :
  • :

Coopération régionale: une campagne aérienne du G5 Sahel en 2017

À l’initiative du Secrétariat permanent et sur l’invitation de Mme la Présidente du Conseil des ministres du G5 Sahel, les ministres en charge des Transports et de l’Aviation civile, les experts et autres spécialistes du secteur des pays membres de l’organisation (le Mali, le Burkina Faso, le Niger, le Tchad, et la Mauritanie) étaient du 21 au 22 avril 2016, en conclave, à Ouagadougou au Burkina Faso. Objectif : échanger sur le projet de création d’une Compagnie aérienne conformément à la décision des Chefs d’État du G5 Sahel au Sommet de N’Djamena, tenu le 20 novembre 2015.

La création d’une Compagnie aérienne des pays membres du Groupe du Sahel « G5 Sahel » commence à prendre corps lentement, mais sûrement. Pour preuve : les ministres en charge des Transports et de l’Aviation civile, les experts et autres spécialistes du secteur des pays membres de la future compagnie aérienne se sont rencontrés pour concrétiser leurs idéaux d’intégration et de solidarité pour le grand bonheur de leurs populations respectives, particulièrement leurs clients du transport aérien.
À l’initiative du Secrétariat permanent et sur l’invitation de Mme la Présidente du Conseil des ministres du G5 Sahel, l’objectif de cette réunion était d’échanger sur le projet de création d’une Compagnie aérienne conformément à la décision des Chefs d’État du G5 Sahel au Sommet de N’Djamena, tenu le 20 novembre 2015.
Le Mali était représenté à ce rendez-vous par le Secrétaire général du ministère de l’Équipement, des transports et du désenclavement, Makan Fily DABO ; du Directeur général de l’Agence nationale de l’aviation civile (ANAC) Salif DIALLO ; et du chargé de mission à la Primature, Issa KONTE.
Dans la capitale burkinabè, les ministres ont pris connaissance des conclusions de la réunion des experts qu’ils n’ont pas manqué de féliciter pour la qualité remarquable du travail abattu. En effet, après avoir pris rendez-vous avec le contenu du document qui leur a été soumis par les experts, les responsables en charge des transports et de l’aviation civile ont approuvé la Feuille de route définissant le processus de création de la compagnie aérienne régionale du G5 Sahel.
Par ailleurs, la réunion de Ouagadougou a également été l’occasion toute trouvée, pour les ministres des Transports et de l’Aviation civile ou leurs représentants du G5, d’adopter le texte portant création d’un Comité de pilotage chargé de la mise en œuvre de la feuille de route. Ainsi, chaque pays s’est engagé à désigner deux experts du transport aérien et de l’aviation civile pour faire partie du Comité de pilotage, cela avant le 31 mai 2016.
Les ministres des Transports ont convenu à l’unanimité de confier la coordination du Comité de pilotage au Directeur général de l’Agence nationale de l’Aviation civile (ANAC) de la Mauritanie, Mohamed Mahmoud BOUASSRIYA.
Aussi, ont-ils adopté le chronogramme de déroulement des activités du Comité de pilotage, fixé la date de création de la Compagnie aérienne régionale pour le mois de février 2017.
Le Comité de pilotage est chargé de l’élaboration des termes de références courant avril-mai 2016, en vue de la conduite d’une étude de faisabilité. De même, il s’agira pour le Comité de pilotage de faire réaliser et valider l’étude de faisabilité ; d’élaborer et valider les textes statutaires de la compagnie entre les mois de juin et de décembre 2016.
Ces textes seront adoptés par la réunion des ministres en charge des transports et de l’aviation civile en décembre 2016.
Par ailleurs, le Secrétariat permanent se chargera de la mobilisation des financements pour l’étude de faisabilité et le fonctionnement du Comité de pilotage.
Dans le cadre de cette bonne coopération partenariale, les ministres des transports et de l’Aviation civile du G5, ont tenu à remercier et féliciter la BADEA (Banque Arabe pour le développement économique en Afrique) pour son engagement à financer l’étude de faisabilité de la future compagnie aérienne régionale.
En marge des travaux de cette réunion du G5, les ministres des Transports et de l’Aviation civile du G5 ont été reçus en audience par le Président du Faso, Roch Marc Christian KABORE ; le Premier ministre burkinabè, Paul Kaba THIEBA ; le ministre de l’Économie, des finances et du développement, ministre de tutelle du G5 au Burkina Faso, Mme Hadizatou Rosine COULIBALY SORI ; ainsi que le ministre des Transports, de la mobilité urbaine et de la sécurité routière du Burkina, Souleymane SOULAMA.,

Par Sékou CAMARA




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *