Search
mardi 11 août 2020
  • :
  • :

COVID-19: Canal plus offre des kits sanitaires à la presse !

5000 masques, dont 3000 locaux et 2000 bidons de gels hydro alcooliques. Ce sont là, entre autres, la composition d’un lot de kits sanitaires que CANAL+ MALI a offert aux organisations faitières de la presse malienne, hier jeudi, dans le cadre de la prévention de la pandémie de coronavirus.

La remise officielle de la donation a eu lieu, au siège de la Canal plus-Mali, à l’ACI 2000, en présence de Dramane Alou Koné, président de la Maison de la Presse ; de Moussa Timbo, représentant de l’Union des Radios et télévisions libres du Mali(URTEL), du représentant de l’ASSEP ainsi que de plusieurs autres responsables des organisations faitières de la presse malienne. C’est le directeur général de la Canal plus-Mali, Moussa Tiémoko DAO, qui a procédé à la remise symbolique des dons.
Soutenir les actions du gouvernement dans la lutte contre le coronavirus au Mali est l’objectif qui sous-tend ce geste selon ses initiateurs.
Dans son intervention, Moussa Tièmoko DAO, directeur général CANAL+, a fait savoir qu’il était très important pour sa société, dans le cadre du partenariat avec la presse malienne, après plusieurs actions de solidarités menées depuis le début de cette crise, de se retrouver pour faire ce geste envers les Hommes de Medias dans le cadre de la lutte contre le COVID-19.
Le DG de la Canal plus-Mali a expliqué que sa société a doté les Organisations faitières de la Presse, des masques chirurgicaux et non chirurgicaux ainsi que de gels hydro alcooliques pour contribuer à la préservation de l’état de santé des hommes de média, en cette période de pandémie de Coronavirus. Il s’agit aussi de faire en sorte que cette pandémie de coronavirus ne puisse pas impacter négativement sur l’intensité de travail qu’ils mènent quotidiennement.
Dans ses allocutions, Dramane Alou Koné, président de la Maison de la Presse, s’est réjoui, au nom de la presse malienne, du Don de la Canal plus-Mali avant de dire que les journalistes et animateurs étaient dans le besoin de ces masques. Car les Hommes de médias sont les premiers exposés à ce virus, à cause de l’exercice de leur profession.
Par ailleurs, Dramane Alou Koné a déploré le fait que le monde de la presse soit aussi beaucoup confronté à des difficultés économiques et financières, depuis l’avènement du coronavirus. Selon lui, les activités sont de plus en plus rares, à cause de la crainte de la maladie.
Enfin, Dramane Alou Koné a plaidé auprès du responsable de la Canal+ pour que les organisations faitières de la presse puissent avoir des décodeurs CANAL+ à leurs sièges.

Par SABA BALLO




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *