Search
mercredi 20 septembre 2017
  • :
  • :

Création d’emploi de jeunes : l’APEJ fait le point de ses activités

Le Conseil d’administration de l’Agence pour la promotion de l’emploi de jeunes (APEJ) s’est réuni , hier lundi, au siège du Conseil national du patronat du Mali pour sa 24e session extraordinaire. L’ordre du jour portait essentiellement sur l’examen de la gestion financière de la structure pour un montant de plus de 38 milliards de nos francs de 2011 à nos jours.

La session, présidée par la présidente du Conseil d’administration de l’APEJ, MAIGA Sina DAMBA, est une recommandation du précédent conseil de ladite structure. Celle-ci avait recommandé d’analyser la manne financière allouée à la structure pour les 4 dernières années écoulées.

Ce faisant, la session s’est focalisée essentiellement sur la 2e phase des programmes d’activités de l’agence démarrée en 2011 avec un montant de 38 579 064 407 de FCFA.

Outre l’examen des fonds de l’agence, les administrateurs ont produit des informations sur le patrimoine mobilier et immobilier de l’agence, les investissements et les réalisations de l’agence, les mécanismes de suivi des projets financés, estimés à plusieurs milliards de nos francs.

Pour Sina DAMBA, cette analyse s’impose plus de 10 ans, après la création de la structure, pour leur permettre d’avoir une vision sur le parcours de l’APEJ dans le cadre de la promotion de l’emploi de jeunes au Mali.

Ce processus d’examen et d’analyse auquel l’APEJ veut se soumettre, de l’avis de la présidente du Conseil d’administration, va nécessiter surtout l’observation des fonds répartis entre les différents départements et la gestion que ceux-ci ont faite des fonds reçus.

Selon la PCA, sans être une mission de vérification, la finalité du processus va leur permettre d’avoir des recommandations et des propositions concrètes pour donner la possibilité à l’APEJ d’améliorer ses interventions dans le cadre de la lutte contre le chômage.

Tout simplement, a-t-elle indiqué, la structure a été créée, en réponse à la situation, pour stimuler la création d’emploi par le financement des initiatives de jeunes avec un portefeuille budgétaire de plusieurs milliards de FCFA.

Pour preuve, Sina DAMBA a rappelé qu’en 2004, l’APEJ pour le démarrage de son premier Programme emploi jeune a bénéficié un budget prévisionnel de 18 572 340 468 de FCFA pour financer des activités du renforcement de l’employabilité des jeunes, le développement de l’esprit d’entreprise chez les jeunes, l’emploi rural, les travaux à haute intensité de main-d’œuvre, et la facilité d’accès au crédit.

Elle s’est réjouie heureusement que l’évaluation de cette première phase ait été jugée satisfaisante. C’est pourquoi, a-t-elle soutenu, les autorités ont décidé de continuer l’expérience avec une 2e phase d’un montant de 38 579 064 407 de FCFA.

Cette seconde phase, contrairement à la 1ere étape, est axée sur trois composantes à savoir: le renforcement de l’employabilité de jeunes, le développement de l’esprit d’entreprise chez les jeunes, le renforcement du dispositif de financement des projets des jeunes.

«Comme atteste les chiffres, l’État a mobilisé beaucoup de fonds pour l’emploi des jeunes, il nous appartient donc, en tant que membre du conseil d’administration de passer au peigne fin cette situation financière qui retrace l’ensemble des fonds alloués à l’APEJ depuis sa création en vue d’indiquer les orientations qui s’imposent dans un contexte de crise généralisée», a expliqué Mme MAIGA Sina DAMBA.

Selon elle, en dépit du contexte difficile, l’APEJ doit tout faire pour être performante en vue de répondre aux attentes de la population et des autorités.

«Nous devons tout mettre en œuvre pour corriger les lacunes et insuffisances constatées, tracer les lignes directrices à suivre pour une gestion efficiente et efficace des importantes ressources mises à la disposition de l’agence», a martelé la présidente du Conseil d’administration.

 

Par Sikou BAH




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *