Search
mardi 1 décembre 2020
  • :
  • :

Crise du Centre: la Primature concerte les parties prenantes

Le Premier ministre M. Moctar Ouane a rencontré ce 23 octobre 2020, les représentants des associations « Guinna Dogon », « Ir Ganda » et « Tabital Pulaaku » dans la salle de conférence de la Primature.

Le Premier ministre, après avoir souhaité la bienvenue à ses hôtes, s’est dit rassuré de savoir qu’ensemble, ces différents mouvements associatifs ont initié cette rencontre, qu’il a fortement salué et en se réjouissant de l’esprit d’une telle synergie.
Les membres de la délégation, conduite par M. Younouss Hameye Dicko, premier vice-président de IRGANDA et membre du Conseil national de Tabital Pulaaku, ont félicité M. Moctar Ouane pour sa nomination à la fonction de Premier ministre de la Transition, et témoigné de leur engagement total à accompagner la Transition.
Quant à M. Abou Sow, porte-parole de la délégation, il a fait part des préoccupations communes des 3 grandes associations qui composent cette délégation. Il a également remis au Chef du Gouvernement, un mémorandum produit suite à de nombreuses rencontres communautaires et associatives auprès des communautés à la base.
Le porte-parole a également souhaité que ces associations soient impliquées dans la gestion de la Transition, à travers aussi bien les instances de la transition que d’autres mécanismes institutionnels pour mettre à profit leurs acquits individuels et collectifs, pour le retour de la Paix, de la cohésion sociale et de la restauration de l’autorité de l’État sur l’ensemble de notre territoire. Les échanges ont également porté sur la précarité de la situation des déplacés à Bamako et à l’intérieur du pays, à laquelle le Chef du Gouvernement a déjà donné des instructions pour que les dispositions d’ordre sanitaire et humanitaires soient prises sans délai afin de soulager les populations en situation de précarité en général, et celles déplacées en particulier : « cette situation difficile est une tragédie qui mérite qu’on fasse encore plus d’efforts afin de permettre le retour de ces populations dans leurs terroirs respectifs ».
Après avoir accordé une écoute attentive à ses hôtes, le Premier ministre a salué « l’esprit fraternel et citoyen qui a porté la constitution de cette délégation à travers son approche d’une démarche conjointe, toute chose importante dans ce contexte de fragmentation, où nous avons besoin d’unir tous les fils et toutes les filles du Mali ».
Il a également salué leur très forte volonté de continuer à jouer un rôle d’acteur direct, d’aller au-delà de la stature d’associations culturelles et de développement, mais aussi « d’intégration pour être de véritables instruments de construction de notre unité nationale ».
Il a réaffirmé sa volonté ferme à vouloir rassembler les Maliens de tout bord, dans un élan de fraternité et unitaire afin que tous participent à la stabilité et au développement de notre pays.
M. Moctar Ouane a terminé son propos en demandant de transmettre aux adhérents les sentiments de fraternité de gratitude, au nom du Gouvernement, rappelant à chaque fois que la solidarité est un axe majeur de notre histoire socioculturelle.
Ont également participé à la rencontre, M. Angoiba et Baba Kassogué, respectivement vice-président et secrétaire aux conflits de Ginna Dogon, M. GUINDO, Diallo Boubacar et madame Fatoumata CISSE, représentants de Ir Ganda, Ibrahima Tchiokatri de Tabital Pulaaku entre autres.
La rencontre s’est terminée par des bénédictions en faveur de la Paix, de la Réconciliation Nationale et pour une Transition réussie.
CCRP – Primature.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *