Search
mardi 12 décembre 2017
  • :
  • :

Crise de leadership au sommet de la FEMAFOOT: le rapport de la FIFA attendu dans deux semaines

Mme Sègbé PRITCHETTE et M. Véron Mosengo-OMBA, deux émissaires de la FIFA pour notre pays, ont effectué une visite de travail et de discussion avec des responsables du football malien sur la crise leadership au sein du comité exécutif de la Fédération malienne de football (FEMAFOOT). C’était du 1er au 2 novembre dernier à Bamako. Après avoir rencontré les différents acteurs, les émissaires de la FIFA ont annoncé qu’une commission spéciale d’urgence pour le Mali sera mise en place dès aujourd’hui et qui aura pour mandat de produire un rapport sur la crise du comité exécutif de la FEMAFOOT. En attendant, ils auraient donné le plein pouvoir au Secrétaire général de la FEMAFOOT de gérer les affaires courantes.

Deux représentants de la FIFA, à savoir Mme Sègbé PRITCHETTE, responsable Associations membres des pays francophones d’Afrique et de M. Véron Mosengo-OMBA, directeur Associations membres et développement Afrique-Caraibes ont séjourné du 1 au 2 novembre dernier dans notre pays. La mission s’inscrivait dans le cadre de la résolution de cette crise intervenue suite à l’assemblée générale élective tenue le 8 octobre dernier. Elle visait, à cet effet, d’entendre les parties prenantes afin de permettre à la FIFA de se faire sa propre opinion sur la nouvelle donne au Mali et d’agir en conséquence, conformément aux prérogatives qui sont les siennes à l’égard de ses membres.
Au cours de la mission, les émissaires de la FIFA ont reçu successivement des responsables sportifs de notre pays, en occurrence le secrétaire général de la FEMAFOOT, Sigui KANTE ; le candidat Mamoutou TOURE dit Bavieux, le candidat Sahala BABY, ainsi que le ministre des Sports, Housseini Amion GUINDO. L’huissier de justice, qui a notifié la délocalisation de lieu de l’assemblée générale élective de la FEMAFOOT du gouvernorat du District de Bamako à l’hôtel Olympe, a été également entendu.
À l’issue de ces rencontres cordiales, les émissaires de la FIFA n’ont pas fait officiellement de déclaration sur leur mission, l’on apprend par ailleurs que certaines décisions sont déjà attendues, notamment la mise en place d’une commission spéciale d’urgence par la FIFA pour le Mali dès aujourd’hui. Cette commission, qui sera composée d’experts du football, aura pour mandat d’examiner la situation de façon minutieuse avant d’élaborer son rapport sur la crise de leadership au sein du comité exécutif de la FEMAFOOT au plus tard dans deux semaines.
Ce rapport en principe proposera des pistes de solutions aux différents acteurs à l’espoir d’instaurer un climat apaisé entre différents acteurs du football malien. En attendant ce rapport, les émissaires de la FIFA auraient interdit à Mamoutou TOURE dit Bavieux et à Salaha BABY d’agir au nom de la FEMAFOOT.
Au ministère des Sports, l’on ne fait pas de commentaire sur cette mission de la FIFA, mais ce qui est sûre, l’Etat s’alignera à la décision qui sera prise par la FIFA, selon un responsable du département.
Dans les coulisses de ces rencontres, murmure-t-on, la mise en place d’un comité de normalisation par la FIFA à la tête de la FEMAFOOT. Le mandat de ce comité serait de gérer les affaires courantes de la FEMAFOOT ; de travailler à la réconciliation et à l’unité entre les différents acteurs ; d’identifier les délégués de l’assemblée générale de la FEMAFOOT ainsi que des ligues régionales et départementales ; d’organiser les élections d’un nouveau comité exécutif de la FEMAFOOT.

Par Sikou BAH




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *