Search
mercredi 22 novembre 2017
  • :
  • :

Début du Retour de l’Etat au nord:  » je suis Kodal » le gouverneur dixit

L’Etat signe officiellement son retour ce mercredi à Kidal avec l’arrivée du gouverneur Sidi Mohamed Ichrach.

L’information a été confirmée par plusieurs sources, notamment le ministre porte parole du gouvernement, et la CMA, mais aussi par l’intéressé lui-même à plusieurs de nos frères notamment ceux de l’AFP.
Arrivé en tenue d’apparat et reçu royalement par les populations et par la CMA, le gouverneur de Kidal Sidi Mohamed Ag Icharach a déclaré : « Je suis bien arrivé à Kidal. Tout se passe bien pour le moment… On peut effectivement dire que c’est un début de retour de l’Etat sur place ».
En effet, depuis quelques jours, un accord a été trouvé dans le cadre du Comité de suivi de l’Accord (CSA) afin que le gouverneur de Kidal, Sidi Mohamed Ichrach, soit installé à Kidal, dès ce mercredi 23 août, dans ses fonctions.
C’est désormais chose faite. Le gouverneur est bien arrivé à Kidal où il s’est rendu chez les notabilités pour se présenter et leur présenter ses respects. Dès hier après-midi, Sidi Mohamed Ichrach a commencé ses concertations avec les responsables de la CMA, concertations qui se poursuivront demain avec les autres composantes de la communauté kidaloise.
Pour rappel, depuis sa nomination à ce poste en février dernier, malgré sa prise de fonction à Gao, ses différentes tentatives d’entrer à Kidal avaient été contrariées. La dernière en date remonte au mois de mars dernier lorsqu’il avait été empêché d’accéder à la ville afin d’y présider une réunion préparatoire de la Conférence d’Entente Nationale. C’est ainsi qu’arrivé à bord d’un hélicoptère de la MINUSMA, il n’avait pu franchir les limites du camp de la mission onusienne dans la capitale de l’Adrar des Ifoghas. Lui et le maire ont été contraints de rebrousser chemin sur Gao. Leur tort était leur proximité avec le GATIA qui est en conflit ouvert avec la CMA dans la région de Kidal.

Par bertin Dakouo




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *