Search
vendredi 20 mai 2022
  • :
  • :

Décentralisation et régionalisation: le RPM forme ses cadres

Le parti Rassemblement pour le Mali (RPM) a organisé, hier dimanche, au Stade du 26 mars de Bamako, une session de formation regroupant une centaine de cadres des sections RPM de Bamako, Kati et des représentants des partis amis, membres de la Convention de la majorité présidentielle (CMP), sur le thème: « La décentralisation renforcée, la régionalisation».

Cette formation d’un jour, avait pour objectif de formuler des éléments constitutifs des concepts de décentralisation renforcée et de la régionalisation de manière à assurer, notamment la prise en charge des attentes et revendications de la coalition des mouvements armés relatives à l’autonomie, ainsi qu’au fédéralisme, contenus dans le document de pré-accord intitulé «Projet d’accord pour la paix et la réconciliation au Mali».
Placée sous l’égide du 7è vice-président du parti, et porte-parole, le Dr Boulkassoum HAIDARA, la session a enregistré la présence des ministres, députés, RPM; ainsi que les secrétaires généraux, secrétaires chargés des questions électorales du parti des six Communes de Bamako et de Kati.
On y notait aussi la présence du directeur de l’école du parti RPM, qui porte le nom de «Centre de formation Kadary BAMBA», Nancouma KEITA, non moins secrétaire politique du bureau politique national du RPM.
Selon le Dr HAIDARA, la formation politique, idéologique et civique est une des missions dévolues à tout parti politique, responsable. C’est cela qui a amené le RPM à créer une école du parti en 2008, dénommée «Centre de formation Kadary BAMBA», en hommage à ce dernier, qui a été le vice-président du parti à sa création et arraché brutalement à leur affection dans un accident tragique de circulation, au moment où il était aussi le président du Groupe parlementaire RPM à l’Assemblée nationale.
Aussi, a-t-il précisé, ce centre de formation tire son originalité des réflexions de la direction du parti et de la volonté de son président d’alors, Ibrahim Boubacar KEITA (IBK) qui n’a cessé d’inviter les cadres du parti à se former et s’informer.
Par ailleurs, a souligné le Dr HAIDARA, cet appel du Président IBK témoigne de l’intérêt qu’il accorde à la formation politique des cadres de son parti, en particulier et à celle des cadres maliens en général.
Pour Boulkassoum HAIDARA, le programme de formation du centre KB est un programme à la fois général et spécifique. Il s’inscrit dans une logique de formation continue des cadres, militants du parti sur des thèmes divers et variés.
La formation sur le thème «Décentralisation renforcée, Régionalisation» consacre à la fois l’ouverture de la session de formation 2015 et le démarrage du cycle de formation et d’animation politique du centre Kadary BAMBA, inspiré par le programme 2013-2018 du parti.
Les résolutions pertinentes sorties dudit atelier permettront au gouvernement d’être suffisamment informé et outillé pour les prochaines négociations à Alger, en vue de l’adoption d’un accord cadre.
Pour le président de séance, le choix du thème n’est pas fortuit, il traduit à suffisance les préoccupations actuelles du gouvernement du Mali à innover en matière de gouvernance pour contenir «les velléités de toutes sortes allant de l’autonomie à au fédéralisme pour ne pas dire la partition du pays qui a toujours connu le vivre ensemble dans la diversité raciale, ethnique sociale, culturelle et cultuelle».
La formation de cette session est assurée par Ibrahim COULIBALY, Consultant à la décentralisation.
Un certificat de participation a sanctionné la fin de ce cycle de formation.
Par Sékou CAMARA




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *