Déclaration du gouvernement sur la situation à Kidal

Le Gouvernement de la République du Mali suit avec une vive préoccupation les affrontements qui opposent dans la région de Kidal, depuis le mardi 09 août 2016, deux des mouvements parties prenantes de l’Accord de Paix et de Réconciliation issu du processus d’Alger.
Le Gouvernement de la République du Mali déplore les pertes en vies humaines et présente ses condoléances attristées aux familles éplorées.
Le Gouvernement de la République du Mali condamne la reprise des hostilités et demande aux belligérants de faire preuve de retenue et d’y mettre fin dans l’intérêt supérieur des populations.
Le Gouvernement de la République du Mali considère que la situation créée par la reprise des hostilités constitue une menace grave pour la mise en œuvre de l’Accord, notamment pour la mise en place rapide des Autorités Intérimaires qui contribueront à la normalisation et à la sécurisation des populations dans les zones concernées.

Bamako le 10 août 2016

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *