Search
lundi 24 janvier 2022
  • :
  • :

Les déclarations phares de l’Imam Dicko ce lundi 6 décembre 2021 sur l’horreur de Songho

« Je m’adresse aujourd’hui à vous vraiment peiné, ce qui s’est passé à Bandiangara n’est pas de l’islam, c’est à condamner et à proscrire partout et par tout le monde, même de simples gens»

«Toloba avait demandé quelques jours auparavant aux déplacés de la zone de retourner dans leurs endroits de vie avant ce massacre, j’avais beaucoup apprécié cette initiative… C’est ma première fois de prononcer son nom dans un de mes discours et Il faut être honnête et reconnaître ce qui est bien «
«Je demande à la jeunesse partout où elle est de se mobiliser pour soutenir Bandiagara et montrer notre solidarité»
«J’ai plus de collaborateurs dogons que de Peuls»
«Je ne menace personne et ne demande pas d’aller faire des casses, c’est un conseil, juste un conseil»
« si je demande la clémence de la communauté internationale, ce n’est pas par démagogie, c’est par humilité «
«Pour être un bon leader, il faut au moins deux qualités, le leadership requiert deux qualités : la
sincérité, L’humilité, je ne peux pas quitter demain ma mosquée et me retrouver au sommet de l’État et prétendre connaître tout, non… ces militaires ont quitté les casernes pour se retrouver au sommet de l’État, ils sont novices et peuvent tergiverser, se tromper, ils ne connaissent pas tout «
« Il faut que les autorités écoutent les gens( repet% 5 fois) il faut dire à mes enfants ( les militaires) d’écouter les conseils «
«Les deux associations que sont *Tapital pulaku et Guina dogon,* doivent être au devant de cette initiative de mobilisation. Le Tapital pulaku en premier doit faire appel au Guina dogon… «

Emmanuel THERA
Soudan infos




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *