Search
lundi 19 avril 2021
  • :
  • :

Destructions de mausolées: la CPI immortalise les victimes !

Après la remise d’un euro symbolique, d’environ deux milliards de franc CFA, le Fonds au profit des victimes de la CPI, décide d’immortaliser les victimes et les martyrs du terrorisme de Tombouctou, à travers un monument, érigé au Musée national.

La cérémonie d’inauguration de ce joyau a eu lieu, ce jeudi 1er avril 2021, au Musée national. L’événement était placé sous la présidence du Chef de l’Etat, Bah N’DAW, qui avait à ses côtés, le ministre de la Culture, de l’artisanat et du tourisme, DRAME Kadiatou KONARE ; de DOUMBIA Mama KOITE, Présidente du Font au profit des victimes ; de PIETER W.I DE BAAN, Directeur exécutif du Fonds au profit des victimes.
Après la présentation du Monument des martyrs par l’architecte Mamadou KONE, le Chef de l’Etat, Bah N’DAW a procédé à son inauguration avant de déposer une gerbe de fleurs.
Selon DOUMBIA Mama KOITE, Présidente du Fonds au profit des victimes, ce Monument est un hommage rendu aux victimes du terrorisme par la CPI, à travers son Fonds et le gouvernement du Mali. « Nous ne voulons plus jamais ces genres de destructions au Mali », a martelé la présidente du Fonds.
Selon elle, cette inauguration est un signal fort du gouvernement du Mali de travailler non seulement à donner une réponse de réparation aux victimes, mais de travailler par rapport à la justice. Car, selon DOUMBIA Mama KOITE, il n’y a pas de paix sans la justice.
Ensuite, elle a fait savoir que le Fonds au profit des victimes de la CPI a demandé à ce que le gouvernement prenne ses responsabilités par rapport à la crise que le pays vit depuis quelques années.
La Présidente du Fonds de la CPI a révélé que la justice internationale est en train de faire son travail, non seulement pour le cas d’Al Faqi Al Mahdi, mais aussi pour le cas d’El Hassane qui est actuellement à la Cour pénale internationale pour répondre devant cette juridiction internationale.
Enfin, elle a informé que 1000 personnes seront dédommagées par le Fonds au profit des victimes de la CPI.

Par SABA BALLO




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *