Search
samedi 8 mai 2021
  • :
  • :

Détenus politiques: des libérations sous réserve

Les autorités nationales viennent de sacrifier à une nouvelle demande forte de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDAO), après la publication au Journal officiel d’une charte politique excluant l’accession d’un militaire à la présidence de la Transition, par l’élargissement des personnalités politiques et militaires détenues par la junte, ‘’sans base légale’’ à la suite du renversement du régime IBK le 18 août 2020. Récemment la CEDEAO exigeait la judiciarisation de leurs cas ou leur relaxe. Mais, la réponse de la Transition est une libération sous réserve de rester à la disposition de la justice, en cas de besoin. Lisez le communiqué du vice-président de la Transition, le colonel Assimi GOITA.

‘’Le vice-président de la Transition informe l’opinion publique nationale et internationale de l’élargissement ce jour 7/10/2020 des personnalités politiques et militaires arrêtées suite aux événements du 18 août 2020. Il s’agit de l’ancien Premier ministre, Dr Boubou CISSE, de l’ancien Président de l’Assemblée nationale, Moussa TIMBINE, des généraux Ibrahima Dahirou DEMBELE, M’Bemba Moussa KEITA, Oumar DAO, Ouahoun KONE, Boukary KODIO, Abdramane BABY, Abdoulaye COULIBALY, Moustaph DRABO et colonel-major Faguimba KANSAYE.
Toutefois, les intéressés restent à la disposition de la justice pour toutes fins utiles’’.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *