Search
mercredi 16 octobre 2019
  • :
  • :

Deuil national : le festival de Kolondièba reporté

Prévue du 22 au 24 mars, la troisième édition du festival international Mbolon de Kolondièba a été reportée à une date ultérieure. Cela, suite au décret N°032 PRM du 21 mars 2019 portant deuil national de 3 jours à compter du 22 mars. L’annonce du report du festival a été faite, le vendredi matin, à Kolondièba, à travers une conférence de presse, animée par la commission d’organisation.

Cette décision a été prise alors que l’organisation était à 100 % prête pour cet événement culturel. Aussi, les exposants et des centaines de festivaliers venus de l’intérieur du pays et des pays voisins étaient déjà sur place dans la ville de Kolondièba.
Comme on le dit, l’homme propose, Dieu dispose et personne ne peut contre la volonté de Dieu. Ainsi, suite à l’attaque traitresse meurtrière de Dioura qui a fauché plus d’une vingtaine de nos braves soldats, le président de la république a décidé, une semaine après le drame, de décréter un deuil national de trois jours à compter du vendredi 22 mars 2019. Une date qui coïncidait également à l’ouverture du festival de Kolondièba. En bon républicain et patriote, les initiateurs du festival ont purement et simplement décidé de sursoir à leur réjouissance pour compatir à la douleur de nos braves soldats tombés sur le champ de l’honneur à Dioura.
« Durant deux mois, la commission d’organisation a sillonné les 12 communes du cercle de Kolondièba et la Côte d’Ivoire. Si un événement malheureux se produit dans n’importe quelle localité du territoire malien, Kolondièba ne peut pas rester en marge. Pour partager cette douleur avec l’ensemble de la population malienne, nous avons décidé de reporter le festival à une date ultérieure. Nous voulons que les Maliens et tous les festivaliers qui ont fait le déplacement comprennent qu’une telle décision responsable n’est pas facile, mais le Mali est au-dessus de tous. Nous sommes obligés d’aller dans la même direction que l’État », a expliqué le président de la commission d’organisation du festival, Abdoul BERTHE.
La commission d’organisation, par la voix de son président, a remercié et présenté les excuses aux exposants et aux festivaliers qui avaient déjà fait le déplacement.
En lieu et place du festival, la commission d’organisation a appelé toute la population de Kolondièba et les festivaliers présents à mettre à profit la prière de vendredi pour faire des bénédictions pour les soldats tombés et pour le Mali.
Après l’annonce du report, le président du festival, Sidiki N’fah KONATE, le préfet de Kolondièba, Kalifa KONE, et d’autres autorités locales ont fait le tour pour saluer les invités, leur expliquer le bienfondé du report du festival et présenter les excuses.
Sidiki N’fah KONATE a expliqué que c’est une décision sage et responsable de reporter le festival suite à la décision du président de la République qui a décrété un deuil national de 3 jours à compter du 22 mars, suite à l’événement tragique qui a frappé le camp des FAMA à Dioura dans le cercle de Ténenkoun. Il a soutenu que les Maliens doivent être unis dans la joie et aussi dans l’épreuve.

PAR MODIBO KONE




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *