Search
mardi 22 septembre 2020
  • :
  • :

Dialogue social: Boubou tient parole

Le gouvernement entérine l’augmentation de salaire et l’âge à la retraite . C’sr ce qui ressort du communiqué du conseil des ministres tenu ce mercredi 29 mai.

Lors du ministre de ce mercredi le gouvernement a validé de plusieurs décisions allant dans le sens de l’amélioration des conditions de vie et de travail des Maliens. Ces mesures rentrent dans le respect de l’engagement conclu entre l’Etat et les agents.

Un grand ouf de soulagement pour les syndicats. En effet, depuis quelques années, le front social est en ébullition. Les syndicats demandent des meilleures conditions de vie et de travail. C’est dans ce cadre que le gouvernement malien a conclu un accord avec notamment l’Union nationale des travailleurs du Mali UNTM accordant des nouveaux avantages aux travailleurs.

Ainsi, hier mercredi le gouvernement a pris les mesures convenues pour satisfaire les doléances des syndicats conformément aux accords intervenus avec les agents de l’Etat dont les administrateurs, personnel enseignant contractuel de l’Etat et du personnel enseignant contractuel des Collectivités territoriales, les privés travaillant à la Présidence, à la Primature et dans les cabinets ministériels.

Dans les protocoles d’accord avec les syndicats, le Gouvernement s’est engagé avec ses partenaires sociaux à relever l’âge de départ à la retraite des fonctionnaires et des travailleurs et à revaloriser leur grille indiciaire dans le souci d’apaiser le climat social. A cet effet, les mesures prises par le gouvernement sont de deux ordres : elles modifient, d’une part, l’âge de la retraite et, d’autre part, la grille salariale (c’est-à-dire la base sur laquelle les fonctionnaires sont payés).

Le changement opéré par les projets de texte adoptés relève de trois ans l’âge de départ à la retraite du personnel régi par le statut général des fonctionnaires respectivement à 58, 61, 62 et 65 ans selon que la dernière catégorie d’appartenance du fonctionnaire est la catégorie C, B1, B2 et A.

Ils relèvent l’âge de départ à la retraite des travailleurs du secteur privé à 60 ans pour la catégorie A avec la possibilité de prolonger jusqu’à 62 ans et de 58 ans pour les catégories B, C, D et E, avec la possibilité d’aller à 60 ans.

Par ailleurs, ce changement opéré par les projets de texte adoptés produira ses effets en deux temps sur la grille indiciaire pour compter de janvier 2019 et janvier 2021.

SIKOU BAH




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *