Search
vendredi 19 avril 2019
  • :
  • :

District : les chargeurs ont leur siège

Le ministre des transports Zoumana Mory COULIBALY a inauguré, le samedi dernier, le siège de la Délégation du District de Bamako du Conseil malien des chargeurs. L’infrastructure offre de meilleures conditions de travail à ses usagers.

La cérémonie d’inauguration a été marquée par la présence du président du Conseil malien des chargeurs du mali, Ousmane Baballaye DAO ; du président de la Délégation du District de Bamako, Amadou BOCOUM. Ont également pris part à l’événement plusieurs opérateurs, commerçants…

Ladite cérémonie s’est déroulée en marge de l’Assemblée générale des chargeurs du Mali tenue à l’Ex CRES de Badalabougou.

Souhaitant la bienvenue, M. Amadou BOCOUM a rappelé que la délégation du District de Bamako du conseil malien des chargeurs a été créée en 2017 par la mise en place d’un bureau de consensus d’une dizaine de membres. « Cela montre l’entente, la paix et la cohésion entre les chargeurs du District de Bamako », a salué M. BOCOUM.

Quelques années après la mise en place du bureau, il devenait nécessaire d’avoir un siège, a-t-il indiqué. Aussi, selon lui, la délégation du District représente 70% des chargeurs. Donc, il pense que leur bureau ne pouvait rester sans siège.

S’agissant du siège, a fait savoir M. BOCOUM, il offre toutes les commodités pour répondre au besoin des chargeurs du District de Bamako.

En outre, il a signalé que les bureaux sont tous équipés des technologies de dernière génération.

A sa suite, le président Ousmane Baballaye DAO a également salué et encouragé l’entente, la cohésion entre les chargeurs du District de Bamako. Aussi, il a affirmé avoir de bon écho du travail qu’ils ne cessent de mener pour le développement du secteur.

Par ailleurs, il s’est engagé à doter du siège du conseil régional du District des chargeurs d’un groupe électrogène consécutif à la demande de M. BOCOUM faite au ministre Zoumana Mory COULIBALY.

De son côté, le ministre des Transports a exprimé sa disponibilité à accompagner les chargeurs du Mali qui constituent de véritables fournisseurs du pays dans tous les domaines. « Le Mali est un pays enclavé. Cela montre toute la difficulté d’approvisionner le pays. Sans les chargeurs, cela allait être très compliqué. Donc, ils rendent de grands services à la nation » », a témoigné le ministre COULIBALY.

Cependant, il a exhorté le secteur a plus de facilité pour permettre aux Maliens de pouvoir passer le mois de carême dans l’allégresse.

PAR Sikou BAH

 




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *