Search
mardi 12 décembre 2017
  • :
  • :

Écoles numériques de la FOM: la réduction de la fracture numérique en marche

Fierté affichée à l’école fondamentale de Hamdallaye Sory DIAKITE où le président Ibrahim Boubacar KEITA a fait une partie de ses études fondamentales. Son épouse y a lancé, hier lundi, le programme ‘’Écoles numériques’’ de la Fondation Orange Mali (FOM) dans la salle de classe dans laquelle IBK a fait son CM2 correspondant à la 6e année actuelle.

Cette cérémonie inaugurale, outre l’épouse du chef de l’État, Mme Keita Aminata MAÏGA, s’est déroulée en présence du ministre de l’Éducation nationale, Mohamed Ag ERLAF ; du Directeur général adjoint d’Orange Mali, Brutus Sadou DIAKITE ; l’administratrice générale de la Fondation Orange Mali (FOM), Hawa DIALLO ; du maire de la commune IV, Adama BERETHE. Les responsables de l’académie d’enseignement de la rive gauche, les enseignants, les élèves de l’école Sory DIAKITE ainsi que leurs parents ont été également témoins de l’événement.
L’école Sory DIAKITE, qui a abrité la cérémonie, a été créée en 1952 avec trois salles de classe. Elle est la première école fondamentale publique du quartier des grottes, ancienne appellation d’Hamdallaye en commune IV. L’établissement était également appelé l’école des grottes jusqu’à l’année où elle a été rebaptisée au nom de Sory DIAKITE, le 2e directeur dudit établissement. Plusieurs cadres et responsables du pays y ont étudié, dont l’actuel président, Ibrahim Boubacar KEÏTA.
Tous émus, certains camarades de classe du président IBK n’en revenaient pas. Parmi lesquels, Sékou FOFANA qui garde toujours des bons souvenirs dans cette école. Habillé en basin bleu et portant des lunettes noires, il indexe leur salle de classe et déclare : « C’est ici que nous avons fait le CM2 entre 1957-1958. Personne ne savait qu’un jour notre camarade Ibrahim Boubacar KEITA allait diriger notre pays ».
La présence de l’épouse du chef de l’État dans cette école rappelle bien de souvenirs que certains conservent jalousement. Ce jour, ils étaient quelques un des anciens de cet établissement à aller serrer la main de l’épouse de leur camarade de classe.
Un peu plus de 60 ans après, dans la salle de classe où IBK a réussi son CM2, son épouse a procédé au lancement du programme ‘’Écoles numériques’’ de la Fondation Orange Mali visant à réduire la fracture numérique à l’école et de mettre les technologies au service de tous.
Le Directeur adjoint d’Orange-Mali rappelle que depuis 2006, la Fondation Orange Mali (FOM) œuvre auprès de l’État pour alléger la souffrance de la population dans les domaines de la santé, de la culture et de l’éducation. Dans le secteur de l’éducation, en 2017 la FOM a investi plus de 250 millions de FCFA. Ces investissements ont concerné la réalisation de 5 villages orange où il y a une école, un centre de santé et un point d’eau.
Spécifiquement au programme ‘’Ecoles numériques’’, M. DIAKITE dit être heureux de participer à son lancement. Il explique que ledit programme est conçu pour amener dans les écoles des contenus scolaires et périscolaires auxquels les enfants n’ont pas accès en temps ordinaire. Notre système éducatif, en ce 21e siècle, n’arrive pas à suivre le rythme de l‘éclosion de la technologie.
Le programme dans sa mise en œuvre s’appuie sur la distribution de kits numériques aux écoles, précise le DGA d’Orange-Mali et ajoute que ces kits sont constitués de serveurs, de tablettes et de projecteurs.
« Ces kits permettent l’accès à des contenus variés afin d’améliorer le travail des enseignants et l’apprentissage des élèves et compenser ainsi l’absence de supports pédagogiques », indique M. DIAKITE.
Il soutient qu’à l’instar de l’école Sory DIAKITE, 15 autres écoles ont été déjà équipées avec un accompagnement en formation et initiation des enseignants et des élèves à l’utilisation des kits.
« Les équipements sont entièrement financés par la Fondation Orange France pour un budget de 150 millions de FCFA », confirme-t-il.
Ce programme exécuté en partenariat avec le ministère de l’Éducation touchera près de 16 000 élèves de 50 écoles publiques de l’enseignement fondamental. Selon le ministre Mohamed Ag ERLKAF, ce geste exprime l’engagement de la FOM de contribuer à l’amélioration de la qualité de l’école malienne en déca des attentes.
« Ce geste de la Fondation Orange Mali nous réconforte et nous encourage à étudier. C’est aussi une opportunité pour nous de découvrir et d’apprendre à travers l’outil informatique », se réjouit de son côté, le porte-parole des élèves de l’école Sory DIAKITE, Fatoumata SACKO. La fille a également, au nom de leur établissement, félicité la FOM pour leur avoir ouvert « le monde digital ».

Par Sikou BAH




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *