Search
jeudi 20 janvier 2022
  • :
  • :

ECOSUP/Alternance: sortie de la promotion ‘‘feu Mamadou B. KEITA’’

L’Ecole supérieure des métiers du commerce et de la gestion (ECOSUP/ Alternance) vient de graduer 158 de ses étudiants dont notre confrère Amadou Sala TOURE du journal ‘’Lumière infos’’, en fin de cycle Licence dans plusieurs filières. Cette promotion a été baptisée « feu Mamadou B. KEITA », fondateur de l’ECOSUP/Alternance.

La cérémonie de sortie de promotion eu lieu, ce samedi 13 novembre 2021, à Muso Kunda, à Korofina nord, en présence du maire de la commune I, Oumar TOGO ; du représentant du ministère de l’Enseignement supérieur et de la recherche scientifique ; du directeur général adjoint, Boubacar Sidiki KEITA ; du personnel enseignant de l’ECOSUP-Alternance ; des récipiendaires ainsi que des parents d’élèves.
On y notait la présence des anciens ministres Mamadou Krankaly KEITA et Maouloud Ben KATTRA.
L’événement était placé sous le haut parrainage d’Ousmane Cherif Madani HAIDARA, président du Haut conseil islamique du Mali qui a été représenté par son fils ainé.
Baptisée feu Mamadou B KEITA ; du nom de fondateur de l’établissement, ils sont au nombre de 158 étudiant à obtenir leur Licence en Finance-comptabilité, en droit, en management des entreprises ; en marketing-communication, en communication et journalisme et la licence en gestion des ressources humaines.
A l’entame de son propos, Boubacar Sidiki KEITA, a tout d’abord demandé à la foule d’observer une minute de silence en la mémoire défunt, El Hadj Mamadou B. KEITA, promoteur de cet établissement.

Par ailleurs, le DGA KEITA a souligné que son Etablissement récompense chaque année, ses étudiants les plus méritants. Il a fait savoir que l’ECOSUP/ Alternance continue à respecter cette tradition. Il a soutenu qu’aujourd’hui, si l’établissement récompense les meilleurs, cela sous-entend, pour lui, que les étudiants sont formés par des professeurs de haut niveau qui sont au four et au moulin pour satisfaire les inquiétudes des étudiants en mettant un accent particulier sur la recherche pour dire que chaque enseignant au niveau de l’ECOSUP est un chercheur.
Ensuite, Boubacar S. KEITA a fait savoir que parler d’ECOSUP/ Alternance, c’est parler de son père fondateur, le feu El Hadj Mamadou B. KEITA qui était un homme très simple, battant, dévoué et qui n’avait ménagé aucun effort pour atteindre l’excellence.
« L’histoire de cet homme qui m’a mis au monde ‘’mon père’’. Je suis le premier à penser que ta vie a été un long voyage vers la sagesse, tu nous portas sur le dos, gouvernas nos premiers pas et essuya nos larmes, mais rien ne t’a détourné de ta tache : ni les vents violents de notre adolescence, ni les nuits blanches quand nous étions malade et je pèse mes mots », a rendu hommage le DGA Boubacar Sidiki KAITE.
Pour sa part, Amadou Sala TOURE, détenteur de la Licence 3 en Communication-Journalisme a d’abord félicité, au nom des récipiendaires, le corps enseignant de l’ECOSUP pour la qualité de leur enseignement. Ensuite, il a invité ses camarades à mettre en valeur leur diplôme tout en se vendant sur le marché de l’emploi.
Car selon lui, le diplôme est un support qui donne accès aux emplois. Enfin, Amadou Sala TOURE a dédié son diplôme à ses épouses qui lui ont permis de l’obtenir.
Signalons que la remise des diplômes, les témoignages sur le parcours de feu El hadj Mamadou B. KEITA, promoteur de l’ECOSUP et également ancien maire de la commune I ont marqué la cérémonie de sortie de cette promotion.
A titre de rappel, l’Ecole supérieure des métiers du commerce et de la gestion a été créée en 2004, reconnue par l’Etat compte aujourd’hui 15 filières.

Par SABA BALLO




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *