Search
lundi 19 février 2018
  • :
  • :

Éducation Inclusive au Sahel: un milliard mobilisé par la coopération Norvégienne

L’hôtel Olympe international de Bamako a abrité, le jeudi dernier, la cérémonie de lancement du projet ‘’Éducation inclusive au sahel’’ (EL NORAD). D’un budget total de 14 885 000 NOK, soit environ 1 milliard de FCFA dont, 90 % de la coopération norvégienne et 10 % pour Humanité et Inclusion, ce projet, d’une durée 5 ans, intervient dans le District de Bamako (commune V et VI), ainsi que dans les communes urbaines de Sikasso et de Tombouctou.

La cérémonie de lancement présidée par le secrétaire général du ministre de l’Éducation nationale, Moumouni TRAORE, a enregistré la présence de l’Ambassadeur de la Norvège au Mali, Ole LINDEMAN ; de la directrice du programme Humanité et inclusion, Myriam ABORD HUGON, ainsi que de plusieurs personnalités.
Cette cérémonie intervient après celle de la phase régionale qui a eu lieu à Niamey et qui a regroupé les équipes des trois pays partenaires du projet que sont : le Burkina Faso, le Mali et le Niger.
L’ambassadeur norvégien a affirmé, dans son allocution, que l’objectif du développement durable n° 4 sur l’éducation, et l’engagement à ne laisser personne, de côté, sont des objectifs importants qui guident cette initiative.
« Pour cette raison, la Norvège a mobilisé une contribution qui est égale à peu près à 10 % du montant requis global de 3,1 milliards de dollars à la conférence pour le financement du partenariat mondial pour l’éducation à Dakar, la semaine dernière », a-t-il déclaré.
Selon Ole LINDEMAN, cette contribution va permettre au partenaire d’investir dans la formation de 1,7 million d’enseignants et de faire en sorte que 9 millions d’enfants puissent avoir une éducation de base. Mais aussi, elle se focalisera sur l’éducation des jeunes filles et l’inclusion des enfants qui souffrent d’un handicap.
« Le gouvernement norvégien considère les organisations comme Humanité et inclusion comme des acteurs clés pour faire avancer et soutenir de manière significative les efforts politiques norvégiens dans ce domaine », a-t-il conclu.
Dans son intervention, le secrétaire général du ministère de l’Éducation nationale a assuré que ce projet Education Inclusive au sahel vient renforcer et amplifier les efforts de son département dans sa quête permanente de construction d’un système éducatif qui offre des chances égales d’accès à une éducation de qualité à tous.
M. TRAORE a aussi expliqué les disparités d’accès à l’éducation dont sont victimes de nombreux enfants pour des raisons sociales, économiques ou physiques.
Il a ainsi rappelé que les taux de scolarisations des enfants en situation de handicap sont largement inférieurs à ceux de leurs collègues. Moumoune TRAORE a réaffirmé le soutien ainsi que la disponibilité de son département en faveur d’une meilleure mise en œuvre des activités dudit projet.
Pour sa part, la directrice du programme Humanité Inclusive, Myriam ABORD HUGON, a procédé à une brève présentation du projet.
Elle a terminé en remerciant la coopération norvégienne pour son appui continu au développement du système éducatif et les partenaires opérationnels pour le choix porté sur Humanité et Inclusion.
L’objectif de ce projet, selon ses termes de référence, est de contribuer à une éducation inclusive et de qualité pour les filles et les garçons handicapés et marginalisés en Afrique de l’Ouest. Ledit projet est le fruit de la coopération entre le programme Humanité et inclusion et la coopération norvégienne pour le développement (NORAD).

Par Mangné COULIBALY (Stagiaire)




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *