Search
mardi 16 juillet 2019
  • :
  • :

Éducation nationale: 195 motos du matériel didactique remis aux services centraux !

Pour améliorer la qualité de notre enseignement, le département de l’éducation nationale vient de soulager ses services centraux avec un Don composé de 195 motos ; 1152 ordinateurs ; 350 climatiseurs ; 50 fontaines ; 156 imprimantes ; 126 000 manuels scolaires… C’est Dr Tomoré Tiouleta, ministre de l’Éducation nationale, qui a procédé à la remise symbolique de ce Don, ce lundi 1er juillet 2019, au Centre national des langues et éducation non formelle.

C’était en présence des responsables des services centraux de l’Éducation nationale. Ce don, d’une valeur environs deux milliards cinq cents millions de francs CFA, a été acquis sur le budget national.

Dans son intervention, le ministre Tomorè Tiouleta a fait savoir que ce geste de son département rentre dans le cadre des préparatifs de la rentrée scolaire 2019-2020. Le ministre Tiouleta a aussi soutenu que le gouvernement avait bénéficié de la compréhension de l’ensemble des acteurs et partenaires de l’école pour parvenir à la résolution de la crise qui avait opposé un collectif de syndicats et le gouvernement autour des points de revendication.

Selon lui, le travail du gouvernement aujourd’hui, c’est de renouer avec l’excellence au sein de l’école malienne, à partir de 2019-2020. Pour lui, ces matériels pourront non seulement faciliter les cours qui se poursuivent, mais les consolider pour parvenir à des examens propres. La réouverture de l’école, mais aussi la qualité des enseignements dispensés était le rêve de tous les Maliens. Car selon le ministre de l’Éducation nationale, les insuffisances ont été décriées par les Maliens.

Il a rassuré qu’avec toutes les pistes de solutions, la qualité de l’éducation malienne sera améliorée dès la prochaine rentrée scolaire. Le ministre a reconnu que ses cadres n’avaient pas suffisamment de moyens pour le contrôle pédagogique. Pour le Dr Tomoré Tiouleta, il faudrait donner des moyens aux conseillers pédagogiques, à tous les encadreurs pour aller à l’enseignement de qualité afin d’être au rendez-vous de l’intégration régionale et mondiale.

Le ministre de l’Éducation nationale n’a pas oublié de rappeler que ce geste de son département s’ajoute à d’autres et d’autres viendront s’en ajouter dans les semaines et mois à venir.

Le ministre président de séance a informé que ces outils informatiques modernes vont être mis à la disposition des écoles et des services centraux de l’Éducation nationale. Pour lui, l’encadreur n’est performant qu’à partir de l’outil informatique et des engins.

Pour sa part, M. Abdoulaye Maiga, chef de division comptable matière à la direction des finances et matériels de l’Éducation nationale a affirmé que ces matériels avaient été acquis sur le budget national à la suite d’un appel d’offres par le gouvernement.

Pour le chef de division comptable, c’est dans le cadre de la politique du département de l’Éducation nationale que cet argent a été mobilisé. Il a informé qu’au niveau de l’enseignement technique et professionnel, notre pays se sert toujours avec machines dactylographies acquises, depuis l’indépendance. À cet effet, ces ordinateurs viendront remplacer ces vieilleries dans les instituts techniques et professionnels.

SABA BALLO




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *