Search
dimanche 9 août 2020
  • :
  • :

Éducation non formelle en temps de crise: la fondation Kanranta innove !

Dans le contexte de crises et d’urgence, la fondation Karanta a initié un atelier de formation de deux jours (du 29 au 30 juin2020) portant sur les stratégies d’intervention en Alphabétisation et en Education non formelle dans ses zones d’intervention. Les travaux d’ouverture ont eu lieu, ce lundi 29 juin 2020. Ils prendront fin ce mardi, à la direction nationale de l’Éducation Non Formelle.

C’est le représentant du ministère de l’Éducation nationale, M. Sékouba SAMAKE, qui a présidé les travaux d’ouverture avec à ses côtés, le Dr Gouro Diall, directeur national de l’Education non formelle et des langues nationales (DNENF-LN) ; M. Ousmane DIAOUNE, représentant de la Fondation Karanta et également responsable de la formation ainsi que plusieurs autres participants.
Selon M. Sékouba SAMAKE, la mise en œuvre des activités d’Alphabétisation et d’Éducation non formelle est aujourd’hui confrontée à des difficultés liées aux réalités du terrain, notamment marquée par des conflits, des catastrophes naturelles et la pandémie du COVID-19. Pour le représentant du ministère du ministère de l’Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur et de la recherche scientifique, M. SAMAKE, au Mali, des milliers d’adolescents et d’adultes sont privés d’école et de toute autre forme d’éducation. Ce nombre, poursuit-il, ne cesse d’augmenter, à cause des conflits, des catastrophes naturelles et le Coronavirus dans le monde. Ce qui explique selon M. SAMAKE, l’initiative de ces nouvelles stratégies d’échanges de la Fondation Karanta.
De ce fait, le représentant du ministère de l’Éducation nationale a invité les participants à cette formation à échanger leurs expériences durant ces deux jours de travaux dans une complicité féconde.
Pour sa part, Gouro DIALL, le directeur national de l’Education non formelle et des langues nationales (DNENF-LN) a tout d’abord salué les initiateurs de l’atelier avant d’informer que la fondation Karanta est un organisme public de droit international à l’Éducation. Ensuite, le Dr DIALL a rappelé que la Fondation Karanta avait pour missions d’assister les ministères de l’Éducation non formelle dans la conception et la mise en œuvre de la politique d’éducation de base non-formelle et d’insertion socioprofessionnelle des populations. À cela, s’ajoute selon le DNENF-LN, la mobilisation des ressources destinées à appuyer les initiatives de développement de l’Éducation de base non formelle… Selon le directeur DIALL, cet atelier initié par la fondation Karanta est une nécessité absolue pour les enfants des États membres de Karanta, au regard du contexte socio-sécuritaire difficile que traverse le monde et exacerbé par le coronavirus.
De son côté, Ousmane DIAOUNE, représentant de la Fondation Karanta et également responsable de la formation, a fait savoir que la Karanta est une Institution interétatique de six pays membres (le Mali, la Guinée Conakry, le Sénégal, le Burkina Faso, la Cote d’Ivoires et le Niger). Aussi, le responsable de la formation a-t-il expliqué que sa Fondation avait voulu s’organiser un moment pour appuyer les États membres dans leurs politiques éducatives non formelles, à travers la mutualisation des ressources, des expériences, des bonnes pratiques ainsi que la mobilisation des ressources.
Après avoir suivi la présentation des outils de 2019 et les outils de planification 2020, M. DIAOUNE a informé que sur instruction des ministres en charge de l’Éducation non formelle, la Fondation Karanta a innové, à travers des stratégies en matière de lutte contre l’Analphabétisme dans un contexte de crise et de pandémie. D’où, l’organisation de cet atelier sur les stratégies d’intervention en Alphabétisation et en Éducation non formelle.
« Que les participants puissent comprendre des stratégies de lutte contre l’Analphabétisme en contexte de crise », a conclu Ousmane DIAOUNE.

Par SABA BALLO




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *