Search
dimanche 18 novembre 2018
  • :
  • :

Élection présidentielle du 29 juillet prochain: des artistes maliens apportent leur soutien à IBK

Le soutien des artistes maliens à la candidature du Président sortant Ibrahim Boubacar Keïta a fait l’objet d’un point de presse, avant-hier mardi 3 juillet 2018, au Palais de la Culture. Ces artistes et griots disent soutenir le président IBK en guise de reconnaissance, pour tout ce qu’il fait pour la promotion de l’art et de la culture de notre pays.

Ce point de presse était principalement animé par les représentants de la famille Diabaté, à savoir Abdoulaye Diabaté, Modibo Diabaté, et le secrétaire général de l’Union des Artistes, producteurs et éditeurs du Mali, M. Mamoutou Keïta.
Cette occasion a été une opportunité pour les conférenciers de préciser qu’ils vont soutenir le Président sortant jusqu’à la limite de leur force. Selon l’étoile de Koutiala, Abdoulaye Diabaté, la grande famille Diabaté n’a jamais caché son soutien au président IBK.
Selon Modibo Diabaté, il s’agit de prouver au Président Ibrahim Boubacar Keïta qu’ils sont derrière lui pour mener à bon port la campagne présidentielle de 2018. À ses dires, en droite ligne de leur soutien sans faille au Président sortant, un concert gratuit sera organisé, le mardi prochain au Palais de la Culture. Il estime que le Premier Magistrat de notre pays accorde une importance particulière aux préoccupations des artistes.
M. Abdoulaye Diabaté a rappelé qu’il a soutenu El Hadj Ibrahim Boubacar Keïta sans état d’âme. Il estime que les artistes maliens constituent une véritable force. Selon lui, les artistes prouveront à IBK de quoi ils sont capables, lors de la présidentielle du 29 juillet prochain. M. Diabaté a révélé que grâce au Président IBK, bientôt les artistes maliens seront des salariés. Sur ce choix, il trouve que notre Chef de l’État aime le Mali.
« Nous avons perdu un procès ici pour nos droits d’auteur. Mais le président IBK nous a promis de promulguer une loi pour que les artistes du Mali aient leurs droits, avec les grandes sociétés qui nous piétinent. Si cette loi est votée et promulguée, tous les artistes du Mali seront, sans doute, des salariés », a-t-il rassuré.
Il ressort des explications données par l’international malien qui fait la fierté de notre pays, à travers le monde entier, que les artistes n’hésiteront pas à voter pour IBK, et sans condition.
Quant à Naïni Diabaté, elle n’a pas été tendre avec les détracteurs du président IBK. Selon elle, il est grand temps que les artistes ouvrent les yeux pour bien voir. Elle a soutenu que les hommes de culture ne doivent pas se laisser influencer par l’argent. Cette dame, visiblement outrée par certains faits et gestes, a fait comprendre que sa lutte concerne la défense des droits des femmes, des enfants et des artistes. C’est pourquoi elle soutient tout candidat qui accorde de l’importance aux droits de ces couches. D’où, son soutien, sans faille, à El Hadj Ibrahim Boubacar Keïta. Elle a laissé entendre que les artistes doivent sortir de l’ombre pour soutenir le candidat IBK à la présidentielle de juillet.
« Nous devons voter pour le président IBK qui ne ménage aucun effort pour l’épanouissement des femmes et des enfants. Pour les artistes, il nous accordé de la valeur. La preuve, IBK a été au chevet de chaque artiste malade et il continue à nous assister. Nous ne pouvons pas citer tous les bienfaits de cet homme d’État contrairement à d’autres candidats qui ne connaissent même pas les valeurs culturelles de note pays. Je voterai IBK et je ne me cacherai jamais à le soutenir, car il incarne le vrai Malien des temps de nos ancêtres », a-t-elle clamé, avant d’inviter les Maliens à retirer massivement leur carte pour voter le candidat IBK le jour du scrutin.
Les conférenciers du jour ont toutefois précisé qu’ils ne parlaient pas au nom de tous les artistes maliens.

PAR CHRISTELLE KONE




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *