Élections communales du 20 novembre: le parti ASMA-CFP vise haut en commune VI

2

La section VI du parti Alliance pour la solidarité au Mali-Convergence des forces patriotiques (ASMA-CFP), a procédé, le dimanche 16 octobre, à l’inauguration de son siège à Sogoniko. C’était en présence du président du parti, Soumeylou Boubèye MAIGA ; de plusieurs cadres du parti et les responsables et militants du parti en commune VI.

Cette cérémonie, consacrée à l’inauguration du siège de la section ASMA-CFP de la commune VI, a été couplée au lancement des activités du parti placées sous le signe de la consolidation des acquis et de la persévérance. Ce nouveau siège se veut un centre d’animation politique où les militants se retrouveront quotidiennement dans le cadre de l’élaboration, de la mise en œuvre et du suivi-évaluation des activités et projets au profit des populations. Il abrite le bureau de la Coordination des femmes, des jeunes et le bureau de la commission électorale locale.
Selon le secrétaire général du parti ASMA-CFP de la commune VI, Cheick DIALLO, l’installation du siège à Sogoniko relève d’un choix stratégique en ce sens que ce quartier constitue une icône sur l’échiquier politique de la commune en raison de la grande densité de la population et la traditionnelle grande lors des différents scrutins.
M. DIALLO a informé que la section s’est dotée d’un règlement intérieur pour instaurer en son sein la cohésion et la quiétude. Pour ce qui est de l’état d’implantation du parti en commune VI, il a fait savoir que 67 comités sont mis en place à travers les 10 quartiers, répartis entre 5 sous-sections.
« Le nombre d’adhésions est évalué à 3 417 militants au regard des listes de présences établies lors des assemblées générales de mise en place des comités. À présent, le parti enregistre des avalanches d’adhésion, dont la dernière est celle du Mouvement pour la démocratie et la concertation de Sogoniko » , a souligné Cheick DIALLO.
Il a par ailleurs informé que pour les élections communales du 20 novembre prochain, la section avait opté d’aller en liste propre. Une première expérience, dit-il, qui permettra de faire une autoévaluation, à travers un diagnostic interne et externe pour découvrir les forces et les faibles, saisir les opportunités et adopter les stratégies appropriées pour juguler les menaces.
Dans son allocution, le président du parti, Soumelyou Boubèye MAIGA, s’est dit animé d’un sentiment de fierté face à la grande mobilisation des militants et sympathisants. Il a indiqué que le parti avait connu une expansion rapide et assez importante qui se concrétise par l’engagement et la détermination des militants. Une situation qui, affirme-t-il, reflète la bonne santé de l’ASMA.
Le président MAIGA a saisi l’occasion pour lancer des messages de mobilisation, d’engagement, de rassemblement et surtout de proximité aux populations.
« La politique n’a pas d’autre sens que celui qui consiste à être au service des populations, à les aider à se prendre en charge autour de certaines convictions et d’idéaux. Nous essayons d’être un instrument de réalisation d’un certain nombre d’objectifs qui peuvent rassembler la majorité des Maliens et contribuer à ce que le progrès économique et social soit accessible à la majorité des citoyens », a martelé Soumeylou Boubèye MAIGA.
Il a précisé que les élections du 20 novembre prochain seront la première participation du parti ASMA-CFP à une élection communale. Pour cela, des listes ont été introduites dans 233 communes avec la commune VI comme la vitrine.

PAR MODIBO KONE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *