Search
lundi 19 octobre 2020
  • :
  • :

Élections législatives: le PRVM FASOKO vise loin

Le parti pour la restauration des valeurs du Mali (PRVM FASOKO) a organisé, le samedi 29 février, une rencontre d’orientation à l’intention de ses candidats aux élections législatives du 29 mars prochain. La rencontre était placée sous la présidence du président du parti, Mamadou Oumar SIDIBE, en présence des candidats venus de toutes les localités où le parti est en lice.

Cette journée d’orientation a pris fin par une conférence de presse animée par les cadres et les candidats aux prochaines élections législatives. Pour ces élections, le PRVM a présenté des candidats dans 41 cercles. Il est en alliance dans 28 circonscriptions et est en liste propre dans 13 localités, soit un taux de couverture de 83,67%, avec un total de 55 candidats, dont 14 femmes. Des chiffres qui dénotent la grande enjambée du PRVM pour se faire une bonne place sur l’échiquier politique national.

Au cours de cette rencontre d’orientation, le mot d’ordre et l’orientation du parti ont été largement expliqués. Les responsables du parti ont rappelé l’esprit de la création du Parti pour la restauration des valeurs du Mali.

Dans son intervention, le secrétaire général du PRVM Fasoko, Yaya COULIBALY, a insisté sur l’orientation du parti pour ces législatives. Il expliqué le rôle d’un député à l’Assemblée nationale qui consiste à proposer des projets de loi, à légiférer, à contrôler l’action gouvernementale et vérifier les programmes de développement.

Le secrétaire général a affirmé que toutes les préoccupations ont été aplanies et que le parti fera son mieux pour aider tous les candidats. Aussi, a-t-il saisi l’occasion pour dénoncer les discriminations de certains ‘’grands partis’’ pour barrer la route aux ‘’petits partis’’ au moment de la formation des alliances.

Pour sa part, l’honorable Cheick Oumar KONATE, député sortant de Kayes s’est dit confiant quant à la victoire des listes du PRVM au sortir de ces élections.

‘’Ayons confiance en nous. Il ne s’agit pas d’être riche pour gagner une élection. Si la richesse était un critère, le PRVM n’allait pas couvrir plus de 40 cercles. C’est une question d’hommes. Les candidats doivent honorer cette confiance. Parmi les candidats, personne n’a été imposé. Chaque circonscription a choisi librement ses candidats. Je suis sûr que tous les 55 candidats seront élus’’, a affirmé l’honorable Cheick Oumar KONATE.

Il a expliqué que la stratégie du PRVM pour gagner ces élections consistera à aller à la rencontre des populations village par village, hameau par hameau et porte par porte. Il a insisté à dire que les candidats ont été choisis sur la base de la personnalité et que des alliances ont été scellées avec certains partis politiques en fonction de leur poids dans certaines localités.

PAR MODIBO KONE




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *