Search
vendredi 18 août 2017
  • :
  • :

Élections municipales de 2015: la section RPM de San affûte ses armes

La Section RPM (Rassemblement pour le Mali) de San, dans la région de Ségou, a procédé au renouvellement de ses instances de base pour donner un nouveau souffle au parti en vue des préparatifs des élections communales et régionales à venir, parachevant, ainsi le processus démocratique dans notre pays.

Après les élections présidentielles et législatives, les différentes formations politiques ont les regards tournés vers les prochaines échéances municipales et régionales, annoncées pour cette année 2015. Ainsi, tous les partis politiques se rivalisent et souhaitent s’imposer avec le plus grand nombre d’élus locaux.

Dans ce mécanisme de positionnement, les partis de la majorité présidentielle sont plus que jamais décidés et déterminés à avoir le plus grand nombre de maires et de conseillers communaux pour soutenir les actions du Président de la République, Ibrahim Boubacar KEITA, alias IBK.

C’est dans cette dynamique que les sous-sections RPM de la commune de San ont procédé au renouvellement de ses bureaux de femmes et de jeunes, cela  conformément à la décision du Bureau politique national du parti RPM.

Il ressort de cette décision, que chaque commune doit renouveler ses instances afin de redynamiser le parti avant les échéances électorales prévues pour cette année.

Sous la supervision des responsables locaux du parti, qu’il a été procédé à la mise en place de nouvelles équipes. Ce, après la démission des bureaux sortants.

Pour le bureau communal des femmes de San, la confiance a été placée en l’honorable Aminata TRAORE par ses camarades. Elle dirige ainsi un bureau de 65 membres. Quant à celui des jeunes, composé de 69 membres, c’est Mama KONE qui a été élu Secrétaire général.

Ces deux responsables sont conscients de la mission qui les attend, notamment avec les prochaines élections communales, où le parti doit maintenir le rythme des scores des élections présidentielles et législatives passées.

Pour cela, ont-ils indiqué, ils vont beaucoup travailler pour maintenir le climat de cohésion, de paix, de la solidarité, de l’union sacrée entre leurs militants pour le développement économique, social et culturel de leur circonscription.

«De la même manière que nous nous sommes battus pour avoir la majorité à l’Assemblée nationale afin d’accompagner le Président de la République, dans ses multiples chantiers de développement pour le bonheur de l’ensemble des communautés du Mali, nous ferons tout de notre possible, afin d’avoir la quasi-totalité des élus communaux, lors des élections locales à venir », nous a confié un cadre de la majorité présidentielle.

Par Sikou BAH




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *