Search
samedi 24 octobre 2020
  • :
  • :

Emploi : le doublement du budget de l’ONEF

Le ministre de l’Emploi et de la formation professionnelle, Jean Claude SIDIBE, a présidé le jeudi 30 janvier la 8e session du conseil d’administration de l’Observatoire national de l’emploi et de la formation (ONEF). Ledit conseil a été sanctionné par l’adoption du budget 2020 évalué à 798 980 000 FCFA soit une hausse de 59,7% par rapport à celui de 2019.

Tenue au siège du Patronat du Mali, la session a été l’occasion pour les administrateurs de faire : l’examen et l’adoption du bilan à mi-parcours des activités réalisées en 2019, l’examen et l’adoption du point d’exécution à mi-parcours du budget de 2019, l’examen et l’adoption du programme d’activité 2020 et son budget prévisionnel.

A l’entame de ses propos, le ministre Jean Claude  SIDIBE a expliqué que l’ONEF est une structure importante pour son département. A travers la pertinence de ses analyses, observations, l’ONEF oriente les politiques nationales de création d’emploi. Ainsi, selon lui, l’ONEF améliore de façon significative l’analyse des données dans le domaine de l’emploi et de la formation.

Mieux, le ministre de l’Emploi est revenu sur les activités réalisées en 2019. A la date du 31 décembre dernier, le bilan fait ressortir un taux de réalisation ou en cours de 71,0% des activités programmées en 2019 et un taux d’exécution de 95,3% du budget mobilisé.

Pour 2020, c’est le maintien du cap avec presque les mêmes programmes et activités de l’exercice écoulé. « 2020 sera la continuité de la mise en œuvre du plan stratégique de développement de l’ONEF démarré en 2017 », a annoncé le ministre SIDIBE, avant de détailler que ce plan s’articule autour de quatre axes dont l’amélioration de l’Organisation, de la visibilité et des capacités d’information de l’ONEF ; l’amélioration de la collecte, du traitement et de l’utilisation des statistiques de l’emploi.

S’agissant du budget de cette année,  il est évalué à 798 980 000 FCFA soit une hausse de 59,7% par rapport au budget prévisionnel de 2019.

Le financement de ces activités sera assuré par l’État et les partenaires financiers comme la Banque Mondiale, à travers le PROCEJ, la Coopération luxembourgeoise dans le cadre du Programme MLI022, le gouvernement du Royaume des Pays-Bas et le Bureau International du Travail.

Sans doute, pour le ministre de l’Emploi, la production des données statistiques fiables sur l’emploi et la formation permet de renseigner régulièrement les indicateurs clés du marché du travail. Ce rôle est dévolu à l’ONEF depuis sa création. Et, a-t-il ajouté, les informations de l’ONEF constituent pour le Gouvernement l’un des baromètres qui permettent d’évaluer les situations conjoncturelles de l’économie.

Compte tenu de son importance,  il a réaffirmé son engagement de prendre toutes les dispositions nécessaires pour doter  l’ONEF de ressources pérennes afin qu’il puisse jouer pleinement sa partition dans la réalisation du programme « notre grand Mali avance » du Président IBK qui a placé le développement du capital humain et de l’inclusion sociale au cœur de son deuxième quinquennat.

Par Sikou BAH




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *