Search
mercredi 28 juin 2017
  • :
  • :

Emploi et jeunesse: le ministre BABY rencontre ses nouveau collaborateurs

Le désormais ministre de l’Emploi, de la jeunesse et de la construction citoyenne, Mahamane BABY, accompagné d’une forte délégation de son cabinet, a effectué, mercredi dernier dans l’après-midi, une visite de prise de contact avec certains services centraux du nouveau département ministériel qui vient de lui être confié.

Le ministre BABY, qui vient d’hériter du poste ministériel de la jeunesse, et sa délégation se sont rendus à la direction nationale de la jeunesse (DNJ) et au Centre national du programme de volontariat (CNPV), pour échanger avec les responsables de ces services sur l’évolution de la situation.
Comme il n’est un secret pour personne que l’emploi rime avec la jeunesse, alors ces deux entités viennent d’être fusionnées pour former un seul département, pour permettre de mieux appréhender la question cruciale de l’emploi des jeunes.
En plus, ce nouveau département ministériel pourra pleinement s’adonner à la réalisation de l’une des promesses de la campagne électorale du président IBK à savoir: la création de 200 000 emplois.
Dans tous ses services visité, le ministre de l’Emploi, de la jeunesse et de la construction citoyenne, a prêché l’endurance dans le travail, le courage.
Il a également lancé un appel vibrant aux responsables et agents d’être assidus dans leurs faits et gestes et d’être à l’heure dans les services.
Par ailleurs, il a fait part de sa disponibilité à travailler avec tout le monde pour relever les nombreux défis qu’ils font face. Pour ce faire, il demande l’implication de tout un chacun pour réduire le taux de chômage au niveau de la jeunesse et permettre aux jeunes d’être plus compétitifs dans la sous-région.
Après les différentes présentations par les directeurs, le ministre BABY a mis ses désormais collaborateurs à l’aise en leur précisant que sa porte est ouverte à tout le monde.
«Je suis là pour tout le monde et non pas uniquement pour les enfants riches comme le prétendent certaines personnes. Je suis là pour ceux qui n’ont pas de bras long», a dit le ministre en chahutant.
Aussi, a-t-il félicité les volontaires de leurs efforts inlassables qu’ils ne cessent de mettre à la disposition du pays.
«Moi-même ayant été volontaire aux Nations Unies, alors je sais comment travaillent les volontaires. Je ne peux que vous encourager tout en précisant que l’appui de mon département ne vous fera pas défaut», a déclaré le ministre avant d’ajouter que l’ambition de 200 000 emplois sera réalisée.
Par Salimata DIOUARA




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *