Search
lundi 15 octobre 2018
  • :
  • :

Emploi et formation professionnelle: le ministre Koita fixe les priorités

C’est en « collaborateur » que le ministre de la Jeunesse, de l’emploi et de la formation professionnelle ; porte-parole du gouvernement, Amadou KOÏTA, s’est rendu, ce mercredi 26 septembre 2018, après-midi, dans les locaux de certaines structures relevant de son département, à savoir : la Direction des ressources humaines (DRH) ; la direction nationale de l’emploi (DNE) ; l’Agence nationale pour l’emploi (ANPE). L’objectif de cette visite de prise de contact était de s’enquérir des conditions de travail du personnel de ces trois structures.

Au cours de cette descente de terrain, le chef du département de la Jeunesse a visité les locaux, échangé avec le personnel afin de recueillir leurs préoccupations.
Cette visite a commencé par la DRH pour prendre fin à l’ANPE, en passant par la DNE. Partout, le ministre et les membres de son cabinet ont été accueillis par un personnel motivé et au grand complet.
À travers cette visite, le ministre KOÏTA, entendait redynamiser ces structures visitées, recueillir les doléances du personnel en vue de relancer un secteur qui est aujourd’hui au cœur des priorités du second mandat du président IBK.
Au terme de son périple, le ministre KOÏTA dit avoir constaté que des cadres maliens, qui souvent, travaillent dans des conditions difficiles, donnent le meilleur d’eux-mêmes pour relever les immenses défis auxquels le pays fait face. Cette visite, a-t-il fait savoir, a été une occasion de dégager les grandes lignes de l’action gouvernementale. Les échanges ont également porté sur les cinq axes prioritaires de la feuille de route que le président a instruits au Premier ministre et à l’ensemble du gouvernement. Car, a-t-il rappelé, le président a dédié ce mandat à la jeunesse, à son développement ; à l’employabilité des jeunes ainsi que leur sa promotion, etc.
Aujourd’hui, a expliqué le ministre KOÏTA, les jeunes sont confrontés à la problématique de l’emploi. C’est pourquoi le ministre a mis à profit cette rencontre pour expliquer aux cadres des structures en charge des questions d’emploi et de formation des jeunes qu’ils constituent les piliers de la mise en œuvre de cette volonté politique affichée par les plus hautes autorités du pays. Le gouvernement, a-t-il souligné, a la charge de traduire en action concrète cette volonté du président de la république pour qu’à l’heure du bilan, les Maliens puissent avoir des motifs de satisfaction.
Avant que quitté ses interlocuteurs, le ministre KOÏTA les a invité à beaucoup d’abnégation et de sacrifice pour atteindre les objectifs fixés au département.
Par Abdoulaye OUATTARA




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *