Search
vendredi 22 septembre 2017
  • :
  • :

Enseignement scolaire privé: le collège horizon change de tutelle

Dès l’ouverture prochaine des classes, le 1er octobre prochain, les établissements ‘’Collège Horizon’’ au Mali passeront sous la tutelle de la Fondation Maarif de Turquie. Il en a été décidé ainsi, de commun accord entre les États souverains du Mali et de la Turquie. Pour expliquer les enjeux de ce changement de tutelle et rassurer les élèves et leurs parents, le personnel desdits établissements, les deux parties étaient, vendredi dernier, face à la presse, dans la salle Bakary Traoré du ministère de l’Éducation nationale.

La conférence était animée par le ministre de l’Éducation nationale, Mohamed Ag Erlaf. La partie turque était représentée par le coordinateur de la Fondation Maarif de Turquie, Melmet Zafw. On y notait également la présence du directeur de la Fondation, Zaogân Ûmut Vzluk, et du Chargé d’affaires à l’Ambassade de Turquie au Mali, Asli Inon.
Après ses mots de bienvenue, c’est le ministre de l’Éducation nationale lui-même, Mohamed Ag Erlaf, qui a annoncé la nouvelle du changement de tutelle. Il en a été décidé, selon lui, à la suite de la signature d’un protocole d’accord entre les parties malienne et turque, le 12 août dernier. Cette signature avait été précédée d’une réunion entre les parties le 5 août sur la même question, a indiqué le ministre. Autant dire qu’il s’agit d’une décision concertée entre deux Etats souverains qui n’ignorent guère les préoccupations de leurs gouvernés, contrairement aux rumeurs qui ont circulé.
Concernant d’éventuelles menaces pesant sur l’avenir des 3 000 étudiants des établissements du désormais ex-Collège Horizon, suite à ce changement, le ministre a soutenu qu’il n’y a pas lieu de s’inquiéter. Le protocole d’accord signé entre les deux parties a suffisamment pris en compte les intérêts du personnel de la direction et des enseignants des établissements, les préoccupations des élèves et leurs parents. En tout cas, le ministre a tenu à lever l’équivoque avant de donner la parole au second conférencier.
Le coordinateur de la Fondation Maarif de Turquie, Melmet Zafw, a rassuré que sa Fondation s’engage à préserver les emplois de tout le personnel de la direction et des enseignants des établissements ; le nouveau repreneur s’engage pour une qualité supérieure ou égale ; un salaire supérieur ou égal, sans augmentation des frais scolaires pour les parents et les enfants.
Les parties sont convenues de changer le nom des établissements Collège Horizon qui deviennent ‘’Les écoles Maarif de Turquie au Mali’’.
La Fondation Maarif de Turquie et le gouvernement de la république de Turquie ne pourront être tenus pour responsables des sommes dont la direction de Collège Horizon est directement ou indirectement débitrice, a prévenu la partie turque. Toutefois, selon le protocole d’accord, ‘’ils garantissent des conditions similaires ou meilleures de fonctionnement et d’exploitation des établissements qui doivent être opérationnels dans les plus brefs délais, afin de ne pas léser les élèves et le personnel’’.
‘’La Fondation Maarif de Turquie s’engage à prendre en charge les salaires des enseignants, ainsi que des divers personnels à partir de la cession officielle des établissements ‘’Collège Horizon’’ précédemment cités’’, indique le protocole.
En conséquence, le ministre de l’Éducation nationale qui a formulé le souhait de voir les activités scolaires des établissements concernés reprendre le 2 septembre, a, au compte du gouvernement du Mali, ‘’abrogé les décisions de création et les arrêtés d’ouverture des établissements Collège Horizon afin d’éviter toute procédure d’inscription d’élève et empêcher l’encaissement de frais de scolarité de la part de la structure Collège Horizon’’, selon les termes du protocole du 12 août 2017.
Le ministre a également pris l’engagement de rapporter toutes les autorisations et autres permis d’exploitation donnés aux établissements Collège Horizon avant de prendre des mesures nécessaires pour sécuriser, jusqu’au 2 octobre 2017, les établissements cités au point 1, notamment les biens meubles et immeubles.
Selon le protocole d’accord signé, le gouvernement du Mali s’est engagé à reconnaitre ‘’la Fondation Maarif de Turquie’’ comme la seule habilitée à ouvrir des écoles turques au nom de la Turquie en République du Mali ; à soutenir les activités de la Fondation Maarif de Turquie préalablement autorisées et conformes à la législation et à la règlementation en vigueur au Mali.
La Fondation Maarif de Turquie et le Gouvernement de la République de Turquie soutiendront au Mali le développement de méthodes pédagogiques ; la poursuite d’activités de recherche-développement ; la réalisation de publications ; la création de sites Internet ; la mise en œuvre d’activités de formation à l’endroit des enseignants ; la création et l’attribution de bourses d’études en Turquie.
Les établissements gérés ou créés par ‘’la Fondation Maarif de Turquie’’ et le Gouvernement de la République de Turquie agiront sous le contrôle et la surveillance du Gouvernement de la République du Mali.
Aussi, les parties conviennent-elles de débuter les négociations portant sur le statut juridique des biens appartenant aux ‘’écoles Maarif de Turquie au Mali’’, à l’initiative de la partie turque.
En dernier lieu, les parties réitèrent leur détermination à développer la coopération et l’amitié entre la Turquie et le Mali et de renforcer la coopération dans le domaine éducatif entre les deux pays.

Par Sidi DAO




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *