Search
vendredi 20 mai 2022
  • :
  • :

Enseignement supérieur: partenariat entre l’ESG et l’INTEC-Paris

L’École supérieure de gestion (ESG) a procédé, ce jeudi 30 septembre 2021, au lancement dans notre pays des programmes del’Institut national des techniques économiques et comptables de Paris (INTEC-Paris), à travers une conférence de presse, dans ses locaux au Badialan II.

Au présidium, on y notait la présence de Jean Pierre GRANGE, Directeur général de l’ESG ; de Konimba SIDIBE, représentant de l’Ordre des Experts-comptables du Mali et également ancien ministre; de Sékou DIARRA, Président du Conseil d’administration de l’ESG ; de Moussa MARA, ancien directeur de l’ESG ; de Daouda BERTHE, Directeur des études de l’ESG, tous conférenciers. On y notait également la présence des parents d’élèves et des anciens diplômés de l’ESG.
L’objectif, selon les organisateurs, est d’informer l’opinion publique sur l’existence du Conservatoire national des arts et des métiers de Paris et l’Institut national des techniques économiques et comptables de Paris (CNAM-INTEC-Paris) à l’École supérieure de gestion (ESG) au Mali.
Dans ses propos, SEKOU DIARRA a informé que l’Institut national des techniques économiques et comptables en France (INTEC-Paris), est l’un des meilleurs Instituts de formation au diplôme d’expertise comptable. Selon lui, avec l’évolution de la situation économique, d’un côté, et de la situation sécuritaire, de l’autre, il est très difficile aux étrangers de venir exercer le métier d’enseignement au Mali.
Il a montré qu’au-delà de cette question, l’ESG a eu l’ambition de développer cette formation en expertise comptable. Parce qu’aujourd’hui, selon le PCA de l’ESG, ce diplôme est une référence au niveau mondial.
Aux dires des conférenciers, l’ESG a pu négocier avec l’INTEC-Paris avec le soutien de l’Ordre des Experts-comptables du Mali pour développer ce cursus dès la proclamation des résultats du Baccalauréat 2021 dans notre pays.
Selon les conférenciers, beaucoup de gens ne sont pas au courant que l’ESG offre des possibilités aux enfants d’avoir le même niveau d’étude de Paris au Mali sur la base du même programme. Selon eux, à travers l’ESG, il y a la possibilité de préparer le diplôme d’Expert-comptable français et celui de l’UEMOA au Mali.
Dans les propos, les conférenciers ont prouvé que l’ESG et l’INTEC-Paris font la double inscription.
« Si tu t’inscris à l’ESG cela te donne déjà l’avantage d’avoir le même enseignement qu’à l’INTEC-Paris puisque les programmes sont les mêmes. Mais, pour avoir le diplôme de l’INTEC-Paris, il y a des examens INTEC qui sont préparés au Mali parallèlement aux examens de l’ESG. Ainsi, quelqu’un qui a un excellent niveau ESG, c’est évident qu’il va avoir les deux diplômes », a expliqué le Directeur des études Daouda BERTHE.
Quant à Konimba SIDIBE, il a fait savoir que ce ne sont pas seulement les experts-comptables, mais l’INTEC-Paris forme également des cadres de haut niveau de tous les métiers de l’économie, de la gestion, de l’audit, du contrôle de gestion, de la comptabilité, etc.
Enfin, les responsables du CNAM-INTEC-Paris ont invité les parents d’élèves à venir avec leurs enfants. Car, selon eux, l’INTEC-Paris ne dépassera pas un effectif de 40 à 50 étudiants par classe.

Par SABA BALLO


Previous PostNouveau cadre sous régional sur les TIC: le Mali prépare sa contribution


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *