Search
dimanche 17 novembre 2019
  • :
  • :

Enseignement supérieur: le Snesup suspend son mot d’ordre de grève

Suite au préavis de grève de 48 heures du CEN-SNESUP, du 12 septembre 2019, pour les 15 et 16 octobre, la Commission de conciliation mise en place par le ministre du Dialogue social est parvenue à un accord entre les parties, après deux jours d’âpres négociations. Sur les 13 points de revendications du Snesup, on note huit points d’accord, trois accords partiels et deux désaccords. Au regard des avancées enregistrées, le Snesup, par la voix de son secrétaire général, le Dr Abdou Mallé, a jugé bon de suspendre son mot d’ordre de grève.

L’an deux mille dix-neuf, et les 7 et 8 octobre à partir de 10 h se sont tenu les discussions, dans la salle de réunion du ministère de l’Enseignement supérieur et de la recherche scientifique, à la Cité administrative, en vue de gérer le préavis de grève au CEN-SNESUP déposé le 12 septembre 2019 pour les 15 et 16 octobre 2019.
Les points d’accord concernent la matérialisation du test d’intégration de 502 travailleurs contractuels dans la fonction publique de l’État prévu pour le 14 septembre 2019 ; la signature de l’arrêté de hiérarchisation de 34 agents fonctionnaires dans les fonctions d’attaché de recherche et d’assistant. Sur ce point, selon le procès-verbal de conciliation, le Snesup a été informé de la signature de l’arrêté n° 2019-3308/MESRS-SG du 1er octobre 2019 portant nomination aux fonctions d’attaché de recherche. Après réception, le SNESUP a constaté que des techniciens figurent sur ledit arrêté. Il a été demandé de vérifier leurs diplômes et de les enlever s’ils ont des profils de technicien.
Il a été demandé à la DGESRS et à la DRH de diligenter l’élaboration de l’arrêté portant nomination de Monsieur Ahmadou Touré, N°Mle 0115.159-M en qualité d’Assistant, omis lors de la hiérarchisation de 2017. Le point 4 qui est également un accord est relatif au payement des salaires des travailleurs contractuels de l’Institut d’Économie Rurale (IER) par la subvention de l’État : une commission de travail est mise en place pour examiner ce point. Elle est composée : El Hadj Seydou Dembélé, conciliateur, Mme Sylla Fanta N’Diaye, MESRS ; M. Mama Danioko, MA/IER ; Cheick Abdoul Kader Bouaré, Snesup.
Parmi les points d’accord, il y a aussi la réintégration immédiate de 10 agents du CRRA de Sotuba licenciés par fait de grève : ce point sera versé aux travaux de la commission créée au point 4 ; la construction d’une cité des enseignants au pôle universitaire de Kabala ; l’acquisition de navettes au profit des travailleurs du pôle universitaire de Kabala ; l’effectivité du fonds « Études et recherche » pour les institutions d’enseignement supérieur et de rechercher et enfin la régularisation de la situation administrative et financière des agents de l’IER et du CNTS. Il est dit dans le PV de conciliation que ce point sera versé aux travaux de la commission chargée de traiter les points concernant l’IER.
Quant aux accords partiels, ils concernent l’opérationnalisation du plan de sécurisation de l’espace universitaire ; l’attribution de passeports de service aux enseignants-chercheurs et la construction et l’équipement de la Bibliothèque universitaire centrale (BUC).
Sur les points 3 et 9, les parties n’ont pu trouver un terrain d’entente. Il s’agit respectivement de l’application immédiate de l’augmentation de 20% de la grille indiciaire et de 3 ans de l’âge de départ à la retraite aux enseignants-chercheurs et le payement immédiat des heures supplémentaires et des frais des tâches liées aux examens. Sur ce dernier point, le Snesup a proposé le paiement de 75 % en 2019 et 25 % en 2020 des dépassements d’heures supplémentaires alors que la partie gouvernementale a proposé des travaux à l’interne avec le Snesup après réception de la situation des dépassements.
Toutefois, au regard des avancées enregistrées, le Snesup a décidé de suspendre son mot d’ordre de grève et de donner du temps au temps et voir le gouvernement à la tâche.

Par Sidi Dao




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *