Search
lundi 16 octobre 2017
  • :
  • :

Équipements-transports et désenclavement: 80 partants à la retraites et 25 décorés

Sous l’impulsion de son ministre, le département de l’Équipements, des transports et du désenclavement a organisé, le samedi dernier, dans ses locaux, sis dans la grande cour des TP située à Dar-salam, une double cérémonie de décoration de 25 agents qui se sont faits distingués dans l’exercice de leurs fonctions; et de départ de 80 autres, admis à faire valoir leur droit à la retraite, à partir du 1er janvier 2015.

L’évènement a regroupé autour du ministre Mamadou Hachim KOUMARE, tous les membres de son cabinet, notamment le secrétaire général, Makan Fily DABO; le chef de cabinet, Yaya SECK; les conseillers techniques, les chargés de mission; ainsi que les chefs et personnels des services centraux, rattachés et organismes personnalisés du ministère de l’Équipement, des transports et du désenclavement.
On notait également la présence du Grand chancelier des Ordres nationaux du Mali, le colonel Djingarai TOURE et son équipe; ainsi que les parents, amis et connaissances des récipiendaires.
Après une explication des procédures de désignation et du choix des récipiendaires fait par le Grand chancelier des Ordres nationaux, le ministre de l’Équipement, des transports et du désenclavement, au nom du Président de la République, qui en est le Grand maître, élevé 10 agents au rang de Chevalier de l’ordre national du Mali et 15 autres au grade de Médaillé du mérite national avec effigie Abeille.
Selon le ministre KOUMARE, lui-même, un retraité, le départ à la retraite est toujours un moment particulièrement émouvant dans la vie d’un homme, pour lui-même et pour son entourage familial et professionnel.
Étymologiquement, a-t-il noté, le mot «retraite» fait référence à l’action de se retirer de la vie active de fonctionnaire, mais cela n’est pas synonyme de fatigue.
A son avis, il s’agit de bénéficier du privilège de l’âge, l’impitoyable loi du temps qui s’égrène et qui commande de faire passer le témoin à une autre personne. Toutefois, a-t-il précisé, le service doit avoir une politique pour ne pas se priver de compétences, de savoir-faire et de talents d’excellents cadres dont le pays a encore besoin.
Par contre, a fait savoir le ministre, certains voient le départ à la retraite comme une terrible épreuve, un saut dans l’inconnu, d’autres l’abordent comme une nouvelle étape de leur existence, la jouissance d’un repos bien mérité après l’accomplissement de leur mission. Dans les deux cas de figure, a-t-il souligné, une chose est évidente: «C’est l’heure du bilan où l’on peut contempler le chemin parcouru. C’est le début d’une vie meilleure permettant de se concentrer sur ce que l’on peut faire et doit faire».
Le ministre KOUMARE dit ne pas douter qu’un homme, qui a fait montre d’autant d’initiatives dans son parcours professionnel, saura rapidement se trouver une saine occupation pour combler des journées nettement différentes et regarder la vie d’une autre manière en savourant tout ce qui est cher à un homme libre qui a rendu de bons et loyaux services à son pays.
Les porte-paroles (des récipiendaires de la décoration et des partants à la retraite) ont vivement remercié le ministre pour cette initiative festive, premier du genre.
Selon la porte-parole des récipiendaires, l’humilité et le sens élevé du devoir accompli constituent un modèle de référence pour les générations présentes et futures.
«Par votre impulsion, vous avez inculquez en nous des valeurs dans la gestion des affaires publiques qui sont, entres autres, la reconnaissance du mérite, la pro-activité, le leadership, la bonne gouvernance, une vision commune, une équipe de rêve, l’écoute et la confiance en soi…», a déclaré Mme la porte-parole.
En conclusion, elle a fait savoir que ces distinctions sont en réalité décernées à tout le personnel du département, à travers leurs modestes personnes. C’est aussi une invite pour redoubler d’efforts et de sacrifices pour un Mali émergent.
Le représentant du syndicat, M. SINAYOKO, a tenu à remercier et félicité le ministre pour son esprit d’écoute, de vision et de considération pour eux. Aussi, a-t-il donné l’assurance d’accompagner le ministre dans la bonne dynamique qu’il a su inculquer au département.
La cérémonie a pris fin par une collation et la remise d’un cadeau pour les partants à la retraites.
Par Sékou CAMARA




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *