Search
samedi 19 juin 2021
  • :
  • :

Essor du secteur privé: Diadié dit Amadou Sangaré au contact des organisations

Le président du Conseil national du patronat du Mali (CNPM) Diadié dit Amadou SANGARE a rencontré, le mercredi dernier, les responsables de l’Association malienne des Experts-Evaluateurs Agréés en Industrie et Transport (AMEITA). Pendant une heure d’horloge, les deux parties ont abordé des difficultés de ce secteur.

Cette visite de courtoisie s’inscrit dans le cadre de la série de rencontres initiées par le Conseil national du patronat du Mali en vue de s’enquérir des difficultés auxquelles les organisations professionnelles sont confrontées. Ainsi, ce jour, au siège de l’AMEITA sis à Kalaban Coura, la mission a été accueillie par le président de l’AMEITA, Dramane DIARRA, en présence de plusieurs de ses collègues. Leur association a été créée par 1994 pour la défense de la profession d’expert-Evaluateur, l’épanouissement, la participation efficace en tant que professionnels de ses membres à la gestion de certains problèmes inhérents à l’industrie, l’automobile, les avaries, le transport et divers domaines techniques et économiques.
27 ans après sa création, le président Dramane DIARRA, dans ses mots de bienvenue, regrette que l’AMEITA ne soit pas suffisamment connue du grand public et aussi et surtout des acteurs économiques du Mali. « Avec l’appui de la nouvelle équipe du président Diadié dit Amadou SANGARE, nous devons réaffirmer le rôle de l’expert dans l’activité économique et sociale du pays ainsi que dans les différentes activités engendrées au sein du CNPM », a sollicité M. DIARRA, tout en exprimant leur adhésion à l’élection du Président Diadié dit Amadou SANGARE et leur disponibilité à l’accompagner dans le développement de leur faîtière, le CNPM. « Par la grâce de Dieu et par nos engagements réciproques, nous réussirons la réforme du CNPM », a-t-il souhaité.
Plus en détail, le secrétaire général de l’association, Yamadou DIALLO a indiqué que leur association souffre d’usurpation de certains acteurs autoproclamés d’experts évaluateurs. Pour lui, c’est le cas des Policiers qui font l’évaluation sur le terrain lors des accidents et d’autres sinistres. Le travail de ces Policiers consiste à rappeler les faits et non d’évaluer. Parce que l’évaluation est aussi un domaine qui s’apprend. Malheureusement, dans la confusion des rôles, la mission importante des experts évaluateurs a tendance à disparaître, a-t-il estimé. « L’implication des vrais acteurs permettrait d’éviter notamment les cas d’incendie très fréquents dans les marchés. Elle permet aussi de prévenir et d’anticiper sur certains risques», a expliqué M. DIALLO.
De son côté Diadié dit Amadou SANGARE a déploré que ce secteur important de l’économie et de la sûreté de l’État soit méconnu et ignoré dès fois par les autorités. Selon lui, dans une économie moderne, les évaluateurs des industries et du transport occupent une place prépondérante, et dans un pays tel que le nôtre avec 7 frontières, la contribution du secteur du transport est considérable dans l’économie nationale. « Il n’ y a que le transport qui puisse être l’élément essentiel, le moteur de notre développement » a affirmé M. SANGARE. Avant de prendre l’engagement d’aider l’AMEITA à surmonter les problèmes de communication et de législation auxquels ses membres sont confrontés. « On ne ménagera pas d’efforts pour vous accompagner, parce qu’on ne peut avancer dans l’économie sans les experts évaluateurs. En effet, beaucoup d’activités doivent être soumises à l’expertise», a déclaré Diadié dit Amadou SANGARE. Aussi, il est convaincu : « chaque fois que la profession est renforcée, c’est l’emploi et l’économie qui sont renforcés ».

Par Sikou BAH




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *